Skip to content

Pas de fashion rehab à Viva Las Vegas…

décembre 11, 2007

Ca sonne comme le titre d’un film de série B, et ça va bien à Vegas

Après des heures passés dans les déserts arides et sauvages de l’Ouest Américains, chaussée de ses chaussures de randonnées, certes, très jolies et de couleur grise (le nouveau noir!) et bleu, la fashionista a besoin de remettre un peu de bling dans sa rehab et arpenter de nouveaux chemins, le long des vitrines clinquantes de LAS VEGAS !!!

lv1.jpg

C’est là que j’ai pu, enfin, étrenner mes toutes nouvelles compensées Yellow Mellow, un poil bling pile poil dans le ton las-vegasien, c’est à dire bronze et or… Le problème, c’est qu’à peine j’ai commencé à arpenter le trottoir du Treasure Island au Bellagio que de douloureuses et disgracieuses ampoules m’ont contraintes de rebrousser chemin vers ma chambre (ce qui m’a paru encore plus terrible que de grimper jusqu’à The Wave !) en n’oubliant pas un arrêt au shop de l’hôtel pour une boîte de pansements « spécial randonnée »… Mouais, je dirais spécial shopping, moi !

lv5.jpg

C’est que j’ai oublié une règle capitale… la règle d’or de toute shoppeuse américaine qui se respecte (effectivement je ne suis pas born in U.S.A) qui ira shopper chaussée de flipflap

Armée de mes pansements et d’une horrible paire de tongs nouvellement acquises à l’Outlet du centre ville (qui entre nous est tout pourri, celui à l’extérieur de la ville est cent fois mieux !), j’entrepris d’arpenter les allées du Shopping Center tout près de mon hôtel. Et c’est là, qu’à chaque fois, je me dis que j’ai du mal avec la mode américaine, car hormis les Zara (plus cher que chez nous) ou les Gap (moins cher que chez nous), je ne parviens pas à m’habituer au bling fashion américain avec des robes satinées en veux-tu? en-voilà ! du plus bel effet…

Je vous avouerais, que mon modeste forfait shopping s’est soldé par une blouse, une veste et un tee-shirt chez… l’espagnol… et un sac (dans les Sale, une super affaire à 22$ !!) chez GAP… oui, je sais, je sais… Le reste, je l’ai trouvé à l’Outlet qui se trouve en dehors de la ville, où j’ai notamment racheté une paire de Converse (j’en avais déjà acheté une paire au même endroit il y a 3 ans) basses avec de couleur gris-vintage-passé pour la somme dérisoire de 35$, et là déjà ! On a déjà moins envie de les acheter en France.

Ne me demandez pas au niveau des jeux… j’y ai seulement abandonné ma moitié adepte du poker et bien content d’être débarrassé de sa boîteuse-aux-pompes-brillantes, en lançant un joyeux : « Mais pourquoi tu remets pas tes chaussures de rando pour faire les boutiques ?? »…

lv4.jpg lv6.jpg lv3.jpg

Cliquer pour agrandir : Le Mirage, La vue de notre chambre sur le Strip (ça en jette, non ?), La tempête qui arrive à Las Vegas (vue de la chambre également)…

Je vous joins à ce billet un document très pratique pour celles qui hésitent encore à commander des chaussures à distance pour un problème de correspondance de tailles US ou UK… A conserver précieusement !!

correspondancestaillesukus.jpg

12 commentaires leave one →
  1. Catherine permalink
    décembre 11, 2007 9:45

    Bonsoir Marigaz,
    hummm, j’adore les loupiotes partout … C’est une destination pour moi ;o))
    Et t’as pas trouvé un Banana Rebuplic sur ta route ? Moi, c’est toujours un enfer de me retenir chez eux.
    Rhooo, et la dernière petite, elle est trop belle avec le ciel bas et lourd, comme un couvercle (c’est du Baudelaire … je suis inspirée …).
    Encore bravo, ça fait vraiment envie !
    Bonne soirée.

  2. décembre 11, 2007 10:21

    Et tu as aimé la Las Vegas?
    Je n’y suis jamais allée car je trouve cette ville complètement glauque malgré (à cause???) cette abondance de lumières, de strass et d’américains de série B, comme tu le dis si justement.
    Mais tout le monde me dit que c’est à voir au moins une fois. Mon homme aussi a bien envie d’aller y faire un tour.
    Sinon, je suis d’accord avec toi, les USA n’ont jamais été une patrie de la mode!!! Tout comme toi, je ramène du Gap (c’est donné) et des basiques de marques américaines comme des jeans CK, des lunettes Ray Ban (qui ne sont vraiment pas cher avec les cours dollar/euro actuels)…
    Je n’ai pas commenté ton précendnnt billet sur The wave… Mais, ppfffff, là tu m’a donné plus qu’envie!!!!!

  3. décembre 11, 2007 10:40

    Tu as de la chance! Moi j’adore Las Vegas! Comme Soéla j’avais au début des aprioris négatifs, mais une fois dans l’ambiance on se laisse prendre au jeu (littéralement). Quant au shopping, c’est déjà super que tu aies trouvé quelque chose car à moins de connaître les bonnes adresses, on est un peu abonné aux boutiques pour touristes, d’où le bling si abhorré

  4. marigaz permalink*
    décembre 12, 2007 11:29

    @ Catherine :
    Tu as raison, Vegas c’est super pour les photos… la nuit en particulier !
    Banana Republic, si mais curieusement rien ne m’a attiré !
    Pour la dernière, la tempête venait sur Vegas… encore plus joli en vrai voire même plus flippant !

    @ Soéla :
    J’aime Vegas juste parce que ça me change des caillasses et pierres rouge et que ça fait du bien un peu de ville… Même si tout fait faux ! Comme un décor de ciné ! Après, c’est effectivement glauque… faut prendre ça 1er degré ! Quant à la mode américaine… on arrivera toujours à trouver qque chose ;) Merci pour la vague !

    @ Eugénie Bling-Bling :
    Je ne suis pas joueuse… le shopping me suffit ! Ca c’est très développé depuis 3 ans avec en + des magasins de souvenirs des endroits rien que pour la mode et les fringues… C’est cool après le désert ;)
    Après le bling américiain, c’est x100 à Vegas… les gens se déguisent… Un parc d’attarction pour les grands ! c’est presque ça …

  5. décembre 12, 2007 12:22

    Ah, ah, ah Las Vegas, nous y sommes passés cet été avant de commencer notre route vers le sparcs nationaux. Un vrai délire; sorte de Disney Land pour les adultes. Etr je suis d’accord avec toi, sorti de NYC, la mode américaine, non merci!

  6. décembre 12, 2007 2:35

    Mon Dieu comme tu en as bavé un vrai chemin de croix!C’est un peu bête lorsque l’on ne peut pas dépenser son argent. Je suis pleine de compassion.
    La vérité!

  7. décembre 12, 2007 6:08

    A moi aussi, je suis pleine de compassion. J’aime trop pas avoir mal aux pieds mais j’aime trop pas les tongs non plus.
    Et merci pour le doc, c’est précieux !

  8. marigaz permalink*
    décembre 12, 2007 8:53

    @ Anne :
    C’est un excellent résumé ;)

    @ lavieenrouge :
    Mais j’espère bien que tu compatis ;)

    @ Frieda :
    Les flipflap (tongs), elles ont que ça les américaines d’avril à octobre… incroyable!… Le shopping en tongs !! Même pas des tongs blig, des trucs laids ! j’aime pas avoir mal aux pieds non plus…
    Le doc, je l’ai dans ma bécane depuis qques années… depuis, introuvable !!

  9. décembre 20, 2007 9:51

    ah tiens!? des ampoules avec des mellow yellow compensées?? moi j’en ai, je pense même hauteur, rouge pour le bling bling glamour et je peux faire mon shopping pendant des heures avec!!!!! *hihi*

    En tous cas, un de mes rêves actuels : faire les boutiques en $, parce que l’euro nous rend riche !! :p

  10. décembre 20, 2007 11:27

    @ Chaby :
    Moui !! l’horreur intégrale… mais bon, j’ai abusé : chaussures neuves, sans mi bas, marcher longtemps… ça craint ! D’ailleurs, elles sont mortes celles-là … Donc, j’ai fait mon shopping en flipflap, aux USA, on s’en fou, donc ça détonne même pas !

Trackbacks

  1. Shopping en ligne pieds nus… « The Mariga’Z Bulle
  2. Revue de presse # 2 Ulysse mag et 7 villes mythiques des Etats-Unis « The Mariga’Z Bulle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :