Skip to content

à la découverte de la Grèce # 10 Les monastères suspendus dans le ciel…

juillet 2, 2008

Nous voici de retour avec Catherine en Grèce, l’aventure touche bientôt à sa fin… Tandis qu’elle goute les joies de la grande capitale attique, nous sommes en Thessalie (Grèce Centrale) en balade sur les pitons rocheux des Météores.

Je vous avoue qu’avant d’avoir compulsé mes guides touristiques en préparation de cette épopée grecque j’ignorais bien à quoi ressemblait le site… je n’avais même pas songé un seul instant à étendre la ballade en Grèce Centrale, mes connaissances empiriques étant limitées à Athènes et aux différents sites antiques bien connus…

Mais voilà, en voyant les photos de l’endroit, je n’ai pu m’empêcher de modifier nos projets et de rallonger notre circuit plus au nord !

En fait, si mes souvenirs sont bons, c’est d’abord le nom du site qui m’a intrigué ! En grec meteora se traduit par « suspendu dans le ciel » ou « colonne du ciel »…Nous sommes au Nord Ouest de la Thessalie, et là s’offre à nous un lieu étrange, une cité de monastères érigées sur de gigantesques rochers abruptes créant un sentiment entre crainte et admiration…

Mon plus grand regret, avec mon petit Canon Powershot, l’angle de vue ne rend guère l’aspect démesuré des rochers et des constructions qui les surplombent. Reste que ça vous donnera peut-être envie d’en savoir plus et rien ne vous empêche d’admirer des photos superbes ici !

Le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988. Si vous êtes un(e) fan de l’agent 007, vous avez déjà visité le Monastère de la Sainte Trinité dans Rien que pour vos yeux (1981). – Passionnant ce lien, j’y ai appris que le réalisateur de ce James Bond, John Glen, avait un gimmik personnel dans chacun de ces films… –

Mais revenons à nos moutons, et là en l’occurrence à nos monastères perchés ! A l’apogée du site au XVè s. il y avait 24 monastères en activité. Construits en hauteur, pour échapper aux Albanais, aux Turcs… et, se rapprocher de Dieu ? Aujourd’hui, seuls 6 d’entre eux sont en activité, voire même après une période d’abandon.

Dès XVIIè s. certains furent d’ores et déjà abandonnés… la plupart furent détruits par les allemands lors de la 2nde guerre mondiale, les résistants grecs s’y réfugiant.

Le plus intéressant dans tout ceci est que nous ignorons encore comment les premiers moines sont parvenus au sommet et transportèrent les éléments nécessaires à la construction. On imagine qu’ils ont escaladé la paroie rocheuse au moyen de pitons, avec les matériau sur le dos… certains on même pensé à un système avec des cerf-volants… C’est seulement à partir des années 20 que l’on tailla des escaliers dans la pierre pour rendre les 6 monastères accessibles.

Le monastère d’Agios Stefanos a exposé dans son ancien réfectoire transformé en musée une très riche et très instructive collection d’icônes, d’encensoirs, de parchemins, de livres… L’une des collections les plus riches des monastères, une visite agréable d’autant que le musée n’est pas si fréquenté hors saison .

Quoiqu’il en soit, les Météores demeure un site à na pas manquer lors d’une virée en Grèce !

N’oubliez pas de découvrir un incontournable Acropole d’Athènes détourné par Catherine au moyen format…

15 commentaires leave one →
  1. juillet 2, 2008 12:28

    Des cerfs-volants ? Une hypothèse pleine de poésie.

  2. juillet 2, 2008 3:25

    Hello Marigaz.
    Rhaaa, voilà un endroit exotique en diable ! Moi aussi, rien que le nom ne donne envie d’aller voir de plus près. Tes photos sont superbes (il se défendait bien l’APN !) ! L’avant-dernère est ma préférée. Et t’a eu le droit d’y aller ??? Je pensais que c’était interdit aux femmes ??? Pfff, ça ne me facilite pas la tâche pour choisir ma destination d’août !
    Excellente journée ;o)

  3. juillet 2, 2008 3:42

    @ Frieda :
    Et pourtant pas si fantaisiste d’après ce que j’ai pu lire !

    @ Catherine :
    Mais tu es déjà en vacances !! :)
    Les femmes peuvent avoir accès à certains monastères à condition d’être en jupe longue et décemment couvertes ! C’est pas le mont Athos en effet ;)
    La visite d’Agios Stefanos était intéressante, car le mobilier religieux exposé y est vraiment intéressant…

  4. juillet 2, 2008 4:12

    Ah, je me régale ( comme on dit chez nous, dans le sud) en voyaeant avec tes photos.

  5. juillet 2, 2008 8:00

    Quelle découverte!! Tes photos coupent le souffle marigaz, d’autant plus que ne s’y attend pas!! Quels ouvrages, et quelles vues ils doivent avoir ces moines!! j’ose même pas imaginer le prix du m²! ;)
    Il est vraiment con de s’exiler en Inde le Dalai-Lama alors qu’il y a un Tibet en Grèce! :)
    Sinon je pense que les premiers moines avaient des hélicos gros porteurs, non? je ne vois pas d’autre explication :)

  6. juillet 2, 2008 8:04

    marigaz, catherine, anne, pour vous…
    http://www.nytimes.com/slideshow/2008/06/26/nyregion/20080626FALL_index.html

  7. ithaa permalink
    juillet 2, 2008 9:35

    Marigaz@ tu as gardé le meilleur pour la fin?
    Tes photos sont époustouflantes!

  8. juillet 3, 2008 11:38

    Me revoilà, prête à voyager!!! C’est toujours un plaisir et il me tarde vraiment que les vacances arrivent…
    Gros bisous à toi!!!

  9. juillet 3, 2008 12:56

    Tu penses bien que je n’ai pu aller jusqu’à la bas en stop! Mais je suis ravie de voir ces photos!

  10. juillet 3, 2008 3:00

    Wow, Marigaz, cela valait la peine de prolonger le détour vers le Nord, quelle endroit magique, énergique… La première photo est marrante avec tous les signalisations:)
    Les autres sont tellement aérée et dépaysant. J’aimerai bien être là-haut moi, maintenant!

  11. juillet 4, 2008 2:34

    sacrées constructions. Je me demande combien sont tombés dans le précipice lors des travaux ?

  12. juillet 4, 2008 3:22

    tu t’es renseignée sur le prix des apparts ? ceux qu’on une vue sur la montagne, hein ! bon, evidement, mieux vaut ne pas oublier de prendre le pain avant de rentrer. Mais l’escalade, c’est bon pour affiner les cuisses, non ?

  13. juillet 4, 2008 7:24

    M 1 m’a fait rire. C’est vrai que c’est spectaculaire. Je n’avais jamais rien lu sur les méréores aussi je suis émerveillée d’apprendre à quel point ces moines se sont donné du mal… Nous,aujourd’hui on fait petites natures avec nos grues.

  14. juillet 5, 2008 10:45

    Ou peut-être qu’on se prend la tête pour rien, que ces montagnes ont poussé après un séisme, avec les baraques dessus!
    J’ai toujours pensé que les pyramides ont été sculptées en profondeur et qu’ensuite, les égyptiens ont enlevé toute la terre autour…
    Je ne vois pas d’autre explication, ou alors les entrepreurs d’aujourd’hui nous prennent pour des cons!

Trackbacks

  1. à la découverte de la Grèce # 11 Delphes, le centre du Monde « The Mariga’Z Bulle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :