Skip to content

La fin d’une époque… Le Cheyenne Diner (NYC) n’est plus !

octobre 21, 2008

Ancien repaire des taxi drivers et des policemen, le Cheyenne Diner, un ancien wagon aluminium de style art déco, à l’angle de 9th avenue et de 33rd street, ouvert 24/24, à l’ambiance de routier en plein Manhattan, a fermé ses portes le 6 avril dernier…

C’est la fin d’une époque et plus tristement celle d’un quartier ! Juste en face, un trou béant à la place du bloc où devait autrefois se tenir un entrepôt du Garnment District, le quartier est en pleine mutation.

Le Cheyenne Diner a été  victime des transactions immobilières  et aménagements urbains du quartier, tel que le fut le Moondance lors de la réhabilitation de Soho…

Le Moondance ? Mais si, vous vous rappelez sans doute ce Diner vu dans Spider Man (dans le 1er c’est là où Mary jane travaille) et également dans Sex & the City (la série), initialement situé dans Soho à l’angle de 6th Avenue et Grant Street. En 2007 il fut racheté, démonté puis a rejoins La Barge, ville du Wyoming !

L’on murmure que la structure du Cheyenne sera démontée et transportée cette fois non loin de là, en fait de l’autre côté de l’East River à Brooklyn, dans le quartier de Red Hoock (en pleine renaissance aussi !).

Mais avant, juste au mois d’août, il aura encore servi de décor au film An English Man in New York (2008, in production).

Non loin de là, à quelques blocs en fait, l’Empire Diner (210 10th Avenue) se porte comme un charme, briqué, que dis-je, étincellant ! … Un monument de l’art déco, rendu célèbre par Andy Warhol qui venait y chercher ses sandwichs, un diner dans un ancien car Pullman, tout en aluminium, figé devant les vestiges d’une highline* qui n’attend que son renouveau en jardin suspendu. Le quartier borde l’historic district de Chealsea, maintenant dans un secteur appelé Galleries district… Un bon présage pour l’avenir de ce témoin d’un autre temps ?!


Retrouvez d’ailleurs les superbes photos prises à l’Empire par Tokyobanhbao, dont j’ai rajouté le lien sur ma page spécial Grosse Pomme.

* Je vous causerai de la High Line et du Meatpacking district …bientôt ;o)

© Photos TheMariga’ZBulle

Pour en savoir plus :

17 commentaires leave one →
  1. octobre 21, 2008 8:53

    En effet, c’est dommage… Mais cela me surprend… C’est un style de resto tellement typique et couru que je m’étonne qu’il ne soit pas conservé.. (c’est sans doute une remarque typiquement française que je fais, vivant dans un pays où le moindre truc est érigé en monument historique).

  2. octobre 21, 2008 10:41

    @ Isabelle :
    Je te rassure, il existe une certaine ferveur aux USA face à ces institutions… en témoigne le musée qui leur est consacré.
    Il est donc conservé comme les autres, mais déplacé… mais c’est un peu du quartier qui s’en va avec ?! A parier qu’il aura de beaux jours à Red Hoock (pas très loin de Coney Island) qui est en pleine résurrection et qui semble vouloir attirer aussi les touristes !!

    Néanmoins, la moindre parcelle à Manhattan valant de l’or, les investisseurs investissant verticalement, le diner ne devait plus avoir sa place sur ce bout de bloc.
    Le quartier est réellement en travaux de partout, ça ne ressemble à plus grand chose… des tours partout dans quelques années ??

  3. Sunny Side permalink
    octobre 22, 2008 7:55

    Bel hommage à ces endroits témoins incroyables. As-tu vu de Brooklyn le reportage sur Red Hook l’ancien port ds Thalassa. j’ai eu un coup de foudre pour certains vieux buildings au bord de l’eau,l’interview des marins etc… Pendant que j’y pense je viens de lire un livre que je n’ai pas quitté pendant trois jours sur la vie à NYC en 1909 sur l’arrivée et la vie qu’auront deux enfants italiens dont une petite fille VITA qui donne son nom au livre. Extraordinaire documentaire de cette vie hallucinante de pauvreté des immigrés et certains textes « racistes » encore sacrément d’actualité !!! Vita de Melania G. Mazzucco « jai lu » N°7662

  4. octobre 22, 2008 9:44

    Tes photos sont superbes ! Je suis baba, surtout la première en n&b … A part ça, rien de surprenant effectivement vu l’intensité de la spéculation immobilière à Manhattant. Mais c’est dommage quand même car ces endroits font le charme de leurs quartiers. Sans compter, qu’en général, on y mange très bien !!! Pfff, et dire que le dollar remonte … J’y serais bien retournée … Mais bravo pour ce billet passionnant ;o)

  5. octobre 22, 2008 12:13

    Ah, oui le Moondance, j’y suis allée, c’était cool!

  6. octobre 22, 2008 3:04

    Oh, je découvre ces endroits après qu’ils soient démonté….mais tes photos sont superbes, de nouveau, avec un air de nostalgie, c’est comme si les photos montraient la lente disparition du lieu…
    Merci pour ce joli billet
    andrea

  7. octobre 22, 2008 6:18

    C’est un moindre mal de les préserver,mais le principe de les déplacer fait un peu Disneyland, non ?
    Merci pour ces sublimes photos !

  8. octobre 22, 2008 7:19

    Le Cheyenne victime des subprimes? McCain va nous sortir un Joe le cuisinier? ;)

  9. octobre 22, 2008 11:05

    Des photos sublimes qui collent parfaitement avec ton post nostalgique

  10. octobre 23, 2008 9:23

    @ Sunny :
    Non, je n’ai pas vu ce reportage… et je le regrette. Je n’ai d’ailleurs pas eu l’occasion d’aller dans ce secteur ! Difficile de tout faire ;))
    En tout cas j’ai noté les références du bouquin !! En ce moment, je lis Manhattan Nocturne de Colin Harrisson…

    @ Catherine :
    Merci pour les photos… C’était histoire de donner un petit coup de nostalgie à ce diner wagon ;)
    En effet, la nette remontée du dollar remet en cause ma prochaine destination de vacances ;))

    @ Anne :
    Il appartient à l’histoire de NY maintenant… Bon, il est dans l’Iowa, c’est plus loin ;))

    @ Merci Andrea :
    Ah, il n’est pas encore démonté, acr il a servi de décor à un film cet été… Mais ceci ne saurait tarder !

    @ Frieda :
    Oui, ça a un petit côté artificiel, néanmoins, c’était l’issu habituel des diners ancien bus ou wagon, leur mobilité faisait parti du truc ! Mais là ça arrache d’un seul coup le charme d’un coin de rue ;)
    Encore heureux qu’il ne soit pas détruit, mais conservé… presque comme un témoin archéologique :))

    @ M 1 :
    Mc Cain n’a plus la frite…!!!

    @ Ithaa :
    Merci… le traitement était plus intéressant… In situ c’était un peu tristounet, avec l’abandon et la pousière !

  11. fanette permalink
    octobre 23, 2008 5:39

    Ah, je ne connais pas, mais tes photos sont si belles que ça me désole…

  12. octobre 23, 2008 7:09

    @ Fanette :
    Merci pour les photos… ;) La spéculation ne laisse pas de place aux témoignages d’un american way of life et d’une autre époque…

  13. octobre 23, 2008 11:06

    avec ces élections américaines, il y a des reportages sympa sur les ricains en ce moment. Enfin surtout sur Arte et France5. Sur de jeunes new-yorkais récemment et sur de jeunes militants à Berkeley.

  14. octobre 24, 2008 10:58

    @ Choule :
    En effet, j’ai choppé un bout sur arte récemment ;)
    Je regrette de n’être pas si intime avec ma Tv pour être au courant de tout ce qui y passe… Habituellement pourtant ça ne me manque pas ?!

Trackbacks

  1. The High Line project « The Mariga’Z Bulle
  2. Chelsea & le Chelsea Hotel, NYC « The Mariga’Z Bulle
  3. Notre séjour new yorkais : manger ! « The Mariga’Z Bulle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :