Skip to content

Ana…Chronique

février 26, 2009

glamour60001

© Glamour n°60

Quand j’ai vu ces pages modes du Glamour n° 60 (j’en conviens Frieda, tellement moins bien que le Glamour d’origine, mais j’assume mon abonnement), je n’ai pas pu m’empêcher de me dire, qu’il s’agissait plus d’un mixe entre les navets Recherche Susan désespérément (1985) et Who’s that Girl (1987), et entre nous je préfère de loin de le premier navet (même si ses shoes étaient d’enfer dans le second)! Bon, on ne va pas ressortir la dentelle et les crucifix, en revanche pas de problème pour le perfecto et les Docs depuis longtemps exhumées des 80’s… qui traversent de toutes manières les 90’s et les années 2000, sans aucun problème d’anachronisme ! C’est comme la Madone, décidément omniprésente des 80’s aux 90’s !

whosthatgirl2

© Madonna – Set Who’s That Girl (1987) Source de l’image The NYT

D’ailleurs, on discute ça et là des tendances des 80’s, puis des années 90 que tout le monde semble avoir zappé… Oriane, reléguait ainsi le bleach (ou l’horrible jean’s neige… ) aux 90’s, comme la veste en jean’s… Alors que les deux ont eu leur moment de gloire dans les 80’s : vous m’auriez vu au collège en 5è ou 4è (?) arborant fièrement mon total look veste en jean’s bleach et jean’s assorti, à l’époque mon père était dans les fringues et les shoes, et j’allais dans le Sentier avec lui pour me choisir des trucs (trop cool, pour une fille de province des années 80… je ne vous raconte pas ;o)) …. Donc, le jean’s bleach c’est bien 80’s… et le truc que j’ai vraiment pas envie de tenter à nouveau…

Il semblerait que l’on n’en sorte donc jamais de ces années 80 ?? D’une façon ou d’une autre on va finir par toucher le fond avec les trucs super épaulés ou épaules de Goldorak, le bleach (dire javel c’est mieux que neige ?) ?

ad2008-2009

© Ann Demeulemeester, Automne Hiver 2008-2009 (PAP)

Imperceptiblement, on commence à se (ré) intéresser à Margiela (dont je suis la première à baver devant le PAP de cet hiver), Rei Kawabuko (Comme des garçons) avec la dernière collaboration remarquée avec H&M, Yohji Yamamoto, Ann Demeulemeester (rhaaa… ces shoes qu’elle a pondu cet hiver !!), ou Dries Van Noten. En 2002, on acclame Rick Owens (Californien exilé en France qui produit en Italie) …. et VLAN ! Les années 90 que revoilà… je détructure et restructure…. mais j’épure… Mais n’oublions pas que dans les 90’s, il y avait aussi Versace, avec son lot de filles sexy au decolleté vertigineux, aux  jupes fendues jusqu’à la cuisse, parées de couleurs flashy…

Alors, c’était quoi au final nos années 90 ??? Le numéro de JALOUSE de Février a consacré tout son dossier Revival à « Remember les 90’s ».… C’est vrai finalement, que nous avons la mémoire courte ! Ou tout au moins, cette décennie nous paraît encore si proche et contemporaine que l’on a du mal à l’analyser complètement. A nouveau toutes mes mes années 90 me sont revenues en pleine figure. Autant vous dire que j’ai pris une claque !

Là où j’ai exulté, c’est à la lecture du court article consacré au Street Style (par Laure Ambroise, p. 125) juste en dessous d’un Johnny Depp très … 90’s ;o)

glamour60002

© Jalouse, n° 117

Oui, et alors ??? Et bien j’ai hallucinée (toute seule) puisque je me suis reconnue, dans mes années 89-94 : mes premières Converse (achetées aux halles à Paris), mes paires de mocassins Sebago que j’ai porté dans toutes les couleurs (noirs, bordeaux, fauve, marron…), le 501 qui devenait de plus en plus bleu, jusqu’au brut vers les années 94-95, le bombers bleu pétrol (bahh oui, j’étais déjà un mouton à l’époque, 1989-90, c’est affligeant !), je bavais sur la doudoune Canard de Chevignon à la récré (1989-1991), mais finalement j’ai eu le duffle coat de chez Chipie, mes chemises à fleurs Naf Naf (euh… Cacharel aussi, quelle snob !! 1992) , avec ma salopette en jean’s Creecks (?), et une collection à peine avouable de pulls Benetton… J’ai collectionné (et me suis saignée… bien que proportionnellement moins chers qu’aujourd’hui…) pour quelques modèles de chez Longchamps, j’ai eu mon bracelet Agatha, et mes Swatch au poignet … Arghhh ! Sauvez-moi ;o) *

* et non, le titre « Sauvez moi » de Jeanne Mas, est millésimé 1987…

Et vous ? Vos années 90 ??

Un peu plus :

16 commentaires leave one →
  1. février 26, 2009 11:05

    Zut alors, mon inculture va être connue de tous !! ;)Ceci dit tu as raison, le bleach et la veste en jean c’était les années 80.
    Et je suis d’accord sur le fait que les 90’s sont encore trop proches de nous pour ne pas être floues (punctum proximum, si on regarde de trop près c’est flou). En tout cas, on est vraiment raccord !
    Qu’est-ce que j’ai pu désirer un bombers pétrole et un duffle coat… Mais j’en ai jamais eu !

  2. février 27, 2009 12:09

    Hé ho! On ne critique pas les choix de Caroline Christiansson :)

  3. février 27, 2009 1:11

    Je me demande vraiment ce que je portais dans les 90’s ? Ah, si, j’ai eu des Wannabe ! Le bleach, non, la chemise de bûcheron, non, ni bombers, ni jean brut, ni… Mais j’étais dans un caisson sensoriel, bordel ? ;-)

  4. février 27, 2009 9:29

    Absolument pas fan des années 90 …encore moins des épaulettes qui reviennent en force dans les dernieres collections !

  5. février 27, 2009 10:02

    @ Oriane :
    Ton âge t’excuse largement ;o)
    Et les année 80 alors ? Punctum remotum ? ;o)
    C’est vrai ? Le bombers et le duffle ? Mais t’avais quel âge début des années 90 ? Par ce que ça date de cette période à peu près … et j’oserai même dire que le Duff Chipie j’ai du m’en séparer il y a 4 ans, quand j’ai déménager… Mais avec du mal !! (Bon, il était devenu tout pourri quand même !!)

    @ M1 :
    Rho, c’est pas une critique, c’ets juste que je pense que l’on devrait un peu passer à autre chose. J’suis pas très dentelle à vrai dire ;o)

    @ Frieda :
    Ben alors, t’étais où ??
    Le bleach, c’est année 80 de toutes manières… T’étais pas en jogging trois bandes tout de même ??
    Un rewind photo s’impose !!
    Pour moi c’est facile, ce sont la fins de mes années lycée et la fac !!

    @ Isa :
    Les épaulettes ? c’est encore 80…
    Il y 2 styles 90 : le style épuré et le style bling…. 2 styles contraires qui coexistent, en musique c’était un peu pareil….

  6. février 27, 2009 10:22

    C’est complètement renversant ton post!!!(pour moi) Je m’explique:
    Je ne vois pas du tout les années 90 comme ça:
    2 raisons : en 90 j’approchais des 30 ans, je travaillais dans la mode.
    1/ Presque trentenaire et avec enfant, pas de jeans et compagnie, pas de tribus à suivre.C’est la mode des « femmes » que je regarde.
    2/ Je travaille dans la mode alors, donc un peu « en avance » (sans prétentions aucunes). Les créoles Agatha, je les portais en 84 avec les créoles Scooter, les Compagnies de Californie et les doudounes Chevignon, c’est faux ce que dit Laure Ambroise, ce n’est pas les années 90, c’est le milieu des années 80. Après les ados en portaient peut-être mais ils étaient loin d’être « avant gardistes ». Les années 90, ont eu 2 parties en mode: la 1ère moitié pas très novatrice mais avec l’arrivée de gens comme Paule Ka et Isabel Marant. Et la 2 ème partie avec La montée en puissance de Prada, du minimalisme de Calvin Klein et le sport tech de Prada sport. Et surtout (pour moi) l’avènement d’une lame de fond : l’internationalisation de la mode. Dona Karan n’est plus cantonnée à New York et Joyce Ma est acclamée partout dans le monde comme tête chercheuse. Tous les stylistes voyagent.

  7. février 27, 2009 10:23

    J’oubliais… Merci pour le lien!!! Quelle mémoire!

  8. Sunny Side permalink
    février 27, 2009 10:59

    Ah j’en apprends beaucoup aujourd’hui grâce à toi et Isabelle. Suis un peu larguée sûrement parce que je m’en fichais il n’y a pas si longtemps que çà. Par contre je me souviens du choc de « Susan etc » un peu comme quand j’ai découvert « Chungking express » et puis et puis … je découvre ton post sur East village !!! J’adore la première photo !!!

  9. février 27, 2009 12:09

    @ Isabelle :
    Ta vision est particulièrement intéressante, puisque tu évoluais dans le milieu, alors que moi je n’étais qu’une lycéenne, puis étudiante moutonnante de province (la tribu, oui ;o) ;o)
    Une chose est sûre, la tendance décrite, ne s’applique au mieux qu’au tournant de la nouvelle décennie, et non pas aux 90’s dans leur globalité ;) d’où mon titre sans doute… ?
    En revanche, tu as raison les créoles Agatha c’est très 80’s ;o) Effectivement les ado étaient loin d’être à l’avant garde, on avait des looks très entendus… ça me rappelle un peu le regard que j’ai aujourdh’ui sur les ado : et non, je confirme, pas d’avant garde !!
    Calvin Klein, yes !! Je m’en souviens … Mais j’ai plus gardé en mémoire ces japonais et ces belges aux lignes destructurées et sombres :o)

    Mais je pense regarder cette péiode de plus près…

    Quant à ton billet, j’avais beacoup aimé, entre l’idée du clan, du décallage, mais un peu de 90’s… parfaitement à propos !!

    @ Sunny Side :
    Rhaaa… Susan… c’était pas du grand art, mais un film générationel ?? si on peu dire ça comme ça ?? Moi j’avais 12 ans quand le film est sorti en France, et je trouvais le look assez moche en vérité, mais avec les coupines, devant nos miroirs, on faisait de la rockeuse en dentelle et fluo :o)))

    Ce magasin dans East Village est une institution !! :o)

  10. février 27, 2009 8:33

    Oh my God ! Toute ma jeunesse. Susan est un souvenir mythique qui m’a amenée à mettre des morceaux de vieux collants dans mes cheveux pendant assez longtemps. Sans parler des mitaines et autres leggings noirs. En revanche, la tendance s’est vite inversée car je suis entrée sur le marché du travail en 93-94, et là, welcome les tailleurs-pantalons que j’aime tant. ET le week end, c’était le moment où Gap est arrivé en France. A force d’avoir vu leurs produits dans les mag US, je me suis jetée dessus. Pulls col roulé coton, chemisier blanc ! M’enfin … Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve qu’on a plus de choix aujourd’hui. Et surout, j’ai l’impression que les grands classiques ont fait un come-back marqué au début des années 2000, ce qui n’est pas pour me déplaire.
    Quoi qu’il en soit, ton billet est d’une précision qui frise l’état de l’art ! Bravo ;o)

  11. février 27, 2009 8:42

    @Isabelle. Je me retrouve dans ta perception. Je connaissais CK et DK des mag US, mais effectivement, vers 96-98, le retour sur le devant de la scène de Gucci et surtout le décollage de Prada « démode » d’un seul coup toute une époque, sans pour autant que les choses se remettent d’aplomb tout de suite : en 99, j’ai écumé tous les Burberry de Paris pour me trouver un trench, et le grand désert … J’ai nagé en pleine incompréhension.
    Pour ce qui est des marques, je me souviens aussi de Régina Rubens, chez qui j’ai acheté mon premier beau tailleur avec mes premiers salaires, et dans le même genre Apara qui faisait des trucs bien aussi.
    Je m’arrête là, mais il y a tant à dire ;o)

  12. février 28, 2009 10:17

    @ Catherine :
    Je n’en suis qu’au stade de la réflexion… Mon billet n’est pas si précis… pour le moment je pose les questions ?? Mais il semble qu’il nous est encore très difficile de digérer les 90’s… Même Frieda, croit qu’elle était dans un caisson hyperbare, alors qu’elle devait baigner en plein dedans ??

    Toi aussi, t’as mis des collants en bandeau (ouf ! je suis sauvée ;o)) Figures-toi que j’ai retrouvé des mitaines résilles noires que je devais exhiber… seulement devant le miroir de la chambre…

    Quant à ton épisode trench Burberry, tu m’étonnes, quand j’habitais Strasbourg (91-94… oui, j’ai connu l’ère du Bip Bop :p) ça pullulait dans les vitrines de la marque… Encore étudiante, je m’étais contentée de l’écharpe éponyme (voire même sans doute un ersatz) … Tiens, voilà encore un truc que j’avais oublié, bien que réflexion faite, l’écharpe c’était plutôt 88-90…

  13. février 28, 2009 10:26

    non mais Johnny quoi ! love love love, je suis in love !
    puis t’avais carrément le style à la récré :)) la classe, on l’a ou on l’a pas !

  14. mars 1, 2009 10:15

    Moi c’est les seventies qui me font toujours rêver, tout est à prendre!
    Des 90 je vire les épaulettes, même si je commence à craquer dangereusement pou les boléro isabel marant!

    • mars 2, 2009 9:49

      @ Ithaa :
      Les seventies ?? Waouw, moi j’ai eu du mal au retour de cette époque où l’on me forçait à mettre des sous pull casimir électriques, des blouse bohémiennes à fleurs, de spantalons pat d’eph à carreaux… Bref, ce n’est pas ma tasse de thé fashion préférée… La seule chose que je concède c’est le un peu le côté ethno bohème, mais revu façon 2000, c’est plus digeste !
      Quant aux épaulettes, c’est so 80’s, plus dans les années 90 !

  15. mars 4, 2009 8:21

    Ouf … Je mail maintenant ;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :