Skip to content

L’anecdote de la Wedding Cake House (Kennebunk, Maine) # 4

avril 14, 2009

new-england-oct06-043

Enfin, ne devrais-je pas dire la « pseudo » histoire de la Wedding Cake House ?? 

Nous avons quitté l’Outlet de Kittery, Maine et nous dirigeons tranquillement vers Portland… Nos déboires à Cape Ann dus à une météo outrageusement mauvaise et nos problèmes d’orientation (alors que le Cape Ann est tout riquiqui !) ont fait que nous avons pris un peu de retard sur notre programme initial… Nous voulions faire la route du bord de mer et nous promener un peu à Kennebunck Port, ville rendue célèbre par la résidence d’été de Georges Bush senior (en fait, la famille y possède une villa depuis le début du XXès .) ou encore par l’extravagant écrivain Kenneth Roberts (qui tirait sur les avions de ligne n’en supportant plus le bruit !!) qui y résida quelques années.

Donc faute de temps nous nous limitons à un  petit détour à Kennebuck pour voir de près cette maison tarabiscotée : la Wedding Cake House.

new-england-oct06-041

Sur la côté Sud du Maine, à Kennebunk, en bordure de la route A9 menant à Kennebunkport, est érigée cette maison pastichée Gothique revival.

Selon la légende, la capitaine possédant cette maison avait été appelé en mer en catastrophe peu avant son mariage. Le mariage eut lieu, mais on n’eut pas le temps de préparer le gâteau. Voulant consoler son épouse, il lui promis de faire décorer sa maison comme ç’eut été un gâteau ! 

new-england-oct06-042

La réalité pourtant était moins romantique, puisque le propriétaire de l’époque George Bourne essuya entre 1840 et 1850 un certain nombre d’échecs, d’autant que le déclin de l’entreprise navale le menait inexorablement à la faillite, l’exubérance et l’ampleur de son ouvrage lui permirent d’oublier un temps ses déboires.

new-england-oct06-044

Le soir venu nous atteignons Portland, ancienne capitale de l’Est, cette fois la magie du décalage horaire fait que nous sommes exténués… nous nous perdons à nouveau dans la ville, c’est compliqué avec tous ces ponts qui passent d’un côté à l’autre. Nous atteignons enfin notre motel dans une zone excentrée, et le sommeil s’abat sur nous bien avant que nous n’ayons dit : « ouf » !

Pendant ce temps là, Catherine  vous promène toujours dans les inquiétantes Everglades à la rencontres d’intrigants à plumes, poils et écailles ;o) 

D’autres liens sur la Wedding Cake House :

  • What About Architecture : http://architecture.about.com/od/periodsstyles/ss/gothicrevival_9.htm
  • La page wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Wedding_Cake_House_(Kennebunkport,_Maine)

Pour retrouver tous les extraits de ce journal de Voyage de Boston à Boston, en passant par la Nouvelle Angleterre septentrionale, cliquez sur la vignette :

new-england-ban2

© Photos TheMarigaZbulle – Wedding Cahe House, Kennebunk, Maine – septembre 2006

13 commentaires leave one →
  1. Sunny Side permalink
    avril 14, 2009 7:50

    Je l’aime cette maison comme j’aime le Négresco !!! Ce côté über tartignole to much me réjouit !!! Je ne comprends rien t’es pas à Barcelone ???

  2. avril 14, 2009 8:05

    Que ne donnerais-je pour aller me balader dans ce coin-ci du monde!!!
    Blog vraiment très sympa!!
    Bonne journée

  3. avril 14, 2009 8:21

    Je ne me lasse pas de tes jolies histoires… merci pour le voyage…

  4. avril 14, 2009 9:45

    @Sunny Side. Mais si … elle a décollé pour Barcelone ce matin ! La « meringue », c’est pour patienter jusqu’à la semaine prochaine ;o) C’eut été dommage de rater ça … Cette dimension universelle du tarabiscotage !

  5. avril 14, 2009 10:29

    J’aime bien ce genre de partis-pris architectural … Intéressant. Bonnes vacances !!!

  6. avril 14, 2009 1:37

    J’aime beaucoup ce type de maisons mais juste pour le plaisir des yeux … j’aurais du mal à y habiter !
    Nous allons nous croiser … je pars la semaine prochaine , bonnes vacances !

  7. avril 14, 2009 8:23

    Invraisemblable, cette maison gâteau ! Comme Sunny, elle me réjouit.
    Je vais penser à toi dans les jours qui viennent, ah ça oui ! Profite !

  8. avril 15, 2009 11:22

    visite etonnante as tu pu rentrer a l interieur? serait ce rose bonbon?

  9. avril 16, 2009 4:43

    elle est super cette histoire. mais je trouve la maison horrible. trop chargé. beaucoup trop. :) j’ai publié à propos des colliers toast. bises

  10. avril 16, 2009 10:09

    Elle est incroyable cette maison, je trouve que les découpes sont très poétiques. Une vraie maison de conte!

  11. avril 16, 2009 10:45

    Pour le wedding cacke house, je préfère la version « légende » : )
    des problèmes d’orientations? tu faisais copilote hein? c’est scientifique, c’est le meilleur moyen de merder un trajet : )

  12. avril 18, 2009 5:43

    @ Sunny :
    Vive les joies de la programmation, suis là, mais pas là…. déconnectée, mais mon billet prêt à l’avance !!! Cool ….
    Donc, ça y est, suis revenue de Barcelona !!! :o))
    Je retiens l’adorable « über tartignole too much » :o))) ça fait maison en pain d’épice ;o)

    @ Kesalul : Bienvenue !
    Et bien, certains voyagent en lecture ( il faudra que je retourne chez toi …), d’autres en prenant l’avion et encore quelques un en lisant mon blog… bienvenue en cours de route et merci… j’suis toujours sensible aux compliments ;o)

    @ Sarah :
    Mais le bus est assez grand !!! Il y a encore quelques histoire jusqu’à Boston ….

    @ Catherine :
    Merci oui ;o)) du vrai « tarabiscotage  » :o)))

    @ Isabelle :
    Merci :o)
    Comme quoi l’excès peut parfois au delà du mauvais goût donner un genre…

    @ Isa :
    J’ai pensé à toi en chemin pour Seville…. J’espère que la météo sera bonne et les images colorées…. Holé !

    @ Frieda :
    Merci pour ces pensées… les vacances sont trop courtes décidément, mais je me réjouie de vous retrouver tous ici :o)

    @ Alice :
    Il n’y a qu’une partie ouverte au public, mais c’était trop tard et fermé !!
    Cela dit, je crois qu’après l’ouragan Katerina, le propriétaire sensible aux malheurs des habitants sinistrés a ouvert la maison aux curieux et les bénéfices auraient été reversés aux sinistrés…. la somme aurait été assez conséquente pour une entrée sous forme de dons… Etonnante Amérique ;o)

    @ Lau-ra :
    Je rattrape mon retard et vais voir ces fameux colliers Toast ;o)
    Malgré son tarabiscotage elle est pourtant si harmonieuse ?!

    @ Bam-Lisa : je me réjouie de te lire ici ;o)
    Une poésie sucrée alors :o)

    @ M1 :
    et oui, les légendes sont plus…. digestes ?! :o)))
    Rhhhaaa, non… j’ai un sens de l’orientation à toute épreuve, tu peux demander à Zok ;o)…. mais là, on a merdé à cause des panneaux absents…. Néanmoins, je t’avouerai que nos plus belles balades et/ou rencontres se sont faites lorsque nous nous sommes égarés !!! C’est pourquoi on ne prends jamais l’option GPS :o))

Trackbacks

  1. Miami 2007 #5 - Les Everglades (2) « Parismages.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :