Skip to content

Vermont’s Spirit… # 12

mai 22, 2009

New England-oct06 228

Pont couvert à Waitsfield, Great Eddy Covered bridge (1833), le plus ancien pont couvert du Vermont encore en usage.

Pas grand chose à raconter de cette traversée sous la pluie du Vermont, hormis les rencontres avec les vaches, les erreurs d’aiguillage sur une route non pavée où l’on s’est retrouvé nez à nez avec des vaches, Burlington, une jolie ville au bord du Lac Champlain, mais triste sous la pluie d’octobre …. Voici quelques photos, toutes prises à l’arrache entre deux averses… une idée du Vermont, avec ses prés verts, ses vaches et ses boîtes à lettres en forme de…, ses granges rondes, ses maisons anciennes qui émergent d’une végétation luxuriante parfois, ses ponts couverts… Donc voici dans le désordre, une idée du Vermont autour de Burlington !


 

New England-oct06 224

Eglise de Burlington (VT), sous un ciel qui s’éclaire d’un coup…

 

New England-oct06 223

Rue piétonne et commerçante de Burlington… où l’on s’est acheté… je vous l’mets dans le mille : un stock de chaussettes !!!!

 

New England-oct06 222

Maison à Burlington…. Ce vert a un je-ne-sais-quoi de sinistre, non ?

 

New England-oct06 236

Sur la route, le vert des pré est réellement…. fluorescent !!

 

New England-oct06 227

Les boîtes à lettres en forme de vaches, bien sûre… nous sommes toujours dans le Vermont !

 

New England-oct06 252

Les vaches…. en vrai, sur le bord de la petite route non pavée… (euh, vive le 4×4 ?)

 

New England-oct06 226

Une grange ronde* à Waitsfield (VT), l’une des 12 qui restent dans l’état. Celle ci a été transformée en centre culturel !

 

New England-oct06 256 

Petite maison bleue dans la verdure envahissante

 

N’oubliez pas notre rendez-vous habituel avec Catherine, si vous préférez les plages de Floride avec ses cabanes de plage colorées, on ne vous en voudra pas ;o)

 

 

© Photos TheMarigaZbulle, Vermont entre Burlington et Mad River Valley, octobre 2006

En savoir plus :

La forme circulaire singulière de la grange ronde est fondée sur une superstition bien ancrée. Tout comme les signes en X que plusieurs fermiers peignaient traditionnellement sur les portes de leur grange, les granges rondes sont reliées au folklore populaire qui disait qu’une grange ronde éloignait le diable. Les signes en X étaient destinés à faire fuir le diable qui, s’il entrait dans la grange, pouvait se cacher dans plusieurs coins sombres et causer la discorde, mettre le feu dans le foin et autres méchancetés semblables. Or, une grange ronde ne présentait pas de coins où il pouvait se cacher! 

D’autres défenseurs des granges rondes soutenaient que le cercle est la forme parfaite. En architecture, on croyait qu’une forme ronde favorisait la santé, le bonheur et une meilleure motivation au travail. Certaines de ces croyances, particulièrement celle sur le diable qui se cachait dans les coins, peuvent être venues des « Shakers », un groupe religieux qui érigea la première grange ronde en Nouvelle-Angleterre dans les années 1820.Les granges rondes ainsi qu’une grande partie de notre architecture résidentielle ancienne, les ponts couverts et même les croyances et superstitions populaires ont été importées de Nouvelle-Angleterre.

Les granges rondes ainsi qu’une grande partie de notre architecture résidentielle ancienne, les ponts couverts et même les croyances et superstitions populaires ont été importées de Nouvelle-Angleterre. Au Vermont, il existe environ une douzaine de granges rondes encore debout.

Nonobstant le folklore, les raisons de construire des granges rondes dans les Cantons-de-l’Est se révélèrent d’ordre plutôt pratique et étaient reliées à l’économie et à l’efficacité. En effet, la forme circulaire offrait une organisation dans la grange bien plus efficace pour le fermier. Le bétail, gardé au niveau du sol, pouvait être orienté vers le centre, ce qui facilitait l’alimentation et le nettoyage. L’étage supérieur, comme dans les granges rectangulaires, servait pour entreposer le fourrage et les instruments aratoires. D’autres avantages n’étaient pas à négliger. Les fenêtres tout autour du bâtiment assuraient un apport constant de lumière pendant toute la journée. De plus, on disait que la ventilation était meilleure. La forme aérodynamique permettait aussi de minimiser l’impact des vents violents. Enfin, une grange ronde n’était pas plus difficile à construire qu’une grange traditionnelle et demandait moins de bois pour sa structure.

Mais elle comportait de sérieux inconvénients. La forme circulaire nécessitait beaucoup plus de pièces de bois et des pièces plus courtes pour les murs. Des plus importants, il était presque impossible d’agrandir la grange en ajoutant d’autres bâtiments. Finalement, les changements de technologies dans les fermes laitières du 20e siècle (améliorations de la tuyauterie, etc.) précipitèrent la fin de la grange ronde dans les Cantons-de-l’Est. En effet, l’engouement disparut aussi rapidement qu’il avait commencé.

 

Pour suivre tous les billets sur Boston & la Nouvelle Angleterre… Un petit clic sur la vignette :    

 new-england-ban2

19 commentaires leave one →
  1. Zok permalink
    mai 22, 2009 7:16

    Les vaches ont envahi une ghost town !! flippant !! elles sont peut-être hantées par le diable dans un coin de leur tête.

  2. mai 22, 2009 7:51

    Le vert de la maison est effectivement assez flippant, celui des champs laissent supposer qu’il pleut pas mal dans le Vermont, mais je n’avais jamais vu de grange ronde dont j’aime bien l’architecture. Ils étaient quand même sacrement superstitieux ces Shakers! Bon week-end.

  3. Sunny Side permalink
    mai 22, 2009 9:11

    C’est franchement flippant toutes ces « croyances » religieuses ! En tout cas t’es sacrément briefé pour savoir gérer une grange ronde !!! Je préfère les yourtes mongoles que je trouve fabuleuses ! En effet la maison verte a une sale mine !!!

  4. mai 22, 2009 9:36

    Mais rassure-moi, ils y croient plus à toutes ces histoires de diable qui se cache dans les coins pour mettre le feu à la paille ?

    • Adémard Patamob permalink
      février 17, 2010 7:52

      Mais si qu’ils y croient encore les amerloques au diable qui fout le feu à la paille. Les ricains, ils croient à toutes les conneries possibles et imaginables.

      • février 17, 2010 8:13

        @ Mamob Demarpa ? Bienvenue :)
        C’est marrant parce que eux aussi nous prennent parfois pour des démeurés…. Les clichés ont la vie dure, et dans les deux sens …

  5. mai 22, 2009 4:02

    On a tellement vu de films d’horreurs, dans des maisons comme ça que tout est flippant… Heureusement qu’il y a les vaches !!!

  6. Zok permalink
    mai 22, 2009 5:13

    Et qui d’autre que le diable mettrait le feu à la paille ??? Voici bien la démonstration que le diable existe !!

    A witch !!

    Burn Burn !!!

  7. mai 22, 2009 8:41

    C’est pas d’une gaieté folle, en effet :-) mais on en apprend dis donc, le coup de la grange ronde c’est juste… malin !

  8. mai 23, 2009 9:20

    Architecturellement, bien chiant à construire, non ??? La rue de Burlington on dirait une fausse rue imitée dans un village de vacances ou un parc d’attraction. Sinon, la nature est superbe… Je voudrais pas être méchante, mais les amércains ont bâti leur pays sur le mal, le diable… Très évangéliste également.

  9. mai 24, 2009 10:28

    jolies photos comme d’hab mais par contre la boîte aux lettres ça serait pas plutôt un chien. parce que la queue est en l’air alors moi je pense plutôt chien. je vois même la race mais impossible de me souvenir du nom désolée… bises!

  10. mai 24, 2009 3:36

    @ Zok :
    Tu regardes trop la TV :p

    @ Miss Glitzy :
    Ah oui, cette maison verte ;) flippante !!

    @ Sunny Side :
    Je trouvais que c’était intéressant de revoir les origines de la grange ronde , et en tombant sur ce site, j’ai simplement repris un intéressant extrait de la page qui lui était consacré, même si ça concernait au départ les cantons de l’Est voisin au Canada :)

    @ Oriane :
    Non, je doute que ces croyances aient encore crédit… d’ailleurs, les granges rondes ne sont plus que des vestiges du passé :)

    @ Isabelle :
    des vaches… à profusion, partout !!

    @ Frifri :
    C’est sûr, c’est pas d’une folle gaité, surtout sous la pluie, le Vermont est tout aussi déprimant que n’importe quel endroit ;) Il parait pourtant que c’est l’un des états les plus prisé des Etats Unis, et l’un des plus beaux aussi… Mais ça viendra quand je vous montrerai le sud ;)) bientôt ;)

    @ Sarah :
    Je crois que toutes les petites villes pittoresques renvoient à une idée très artificielle genre Main Street chez Euro Disney :))) et attends, ce n’est pas fini, nous allons même sombrer dans la carte postale parfaite ;o)
    La nature est sublime, dans le Vermont, mais aussi dans la plupart des USA !! parce que tout y est pus grand et plus démesuré… Il n’y a pas que le Menu Mac do qui est oversize ;)
    Pour les croyances, c’est surtout flagrant dans les anciens états pionniers en effet… A l’ouest on retrouve plus les croyances indigènes des tribus indiennes…

    @ Lau-ra :
    Maintenant que tu me le dis, en effet, avec la queue… Oui ? Genre Beaggle ?? Mince, j’ai toujours pris ça pour une bal vache ?!!!

  11. mai 24, 2009 10:21

    Bon ça serait à revoir sous le soleil ;)

    Ce pont couvert me fait penser au film « La route Madison » un bon mélo ;)

    • novembre 1, 2011 9:24

      C’est fait !! je pense qu’elle va revenir en parler :)

  12. mai 25, 2009 8:16

    @ Cécile – une quadra :
    J’ai parlé de la « route de Madison » ici : https://marigaz.wordpress.com/2009/04/24/un-pont-couvert-du-maine-le-hemlock-a-fryeburg-6/ et là il y avait du soleil…. Buccolique à fond…
    Le Vermont est un état très beau, mais effectivement plus plaisant sous le soleil…. On y aura droit en descendant plus au sud lors des prochains posts… tu verras, c’est bbeeaaaauuu…

    • mai 25, 2009 10:17

      Oui je l’ai vu plus tard lorsque je me suis baladée sur les messages plus anciens ;)

      • mai 26, 2009 9:44

        Je crois que ce film a largement contribué à relancer l’intérêt pour les ponts couverts… auprès des européens que nous sommes ;) Un bon mélo, oui :)

  13. mai 26, 2009 9:38

    Ah mais voilà ce que c’est … Je flemme, je flemme, et j’oublie de commenter ! Je retiens l’idée des taches de vache sur la boite à lettres. Il y a quelques temps, on trouvait des stickers en vente pour faire pareil avec son frigo. J’avais eu du mal à résister ;o)

Trackbacks

  1. Keene & ses ponts couverts (New Hampshire) # 17 « The Mariga’Z Bulle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :