Skip to content

Seattle (part. 4) Seattle Center & Gasworks Park

juin 29, 2010

Après notre très jolie balade à travers Pioneer Square (il nous aura fallu en tout et pour tout 2h00), nous décidons de retourner en ville, prendre le monorail au Westlake Center et se rendre sur le site de la Space Needle.

A la limite de downtown Seattle Center occupe le site de l’Expo Universelle de 1962 qui vit construire le symbole le plus emblématique de Seattle : la Space Needle.

Le parc a conservé sa vocation culturelle (comme à Barcelone); les bâtiments de l’Expo Universelle abritent théâtre, salles de concert, stade et récemment est venu s’ajouter l’EMP l’Experience Music Project dont l’architecte n’est autre que Frank Ghery (le même que la Baleine de Barcelone et l’I.A.C. à New York)… Mais je vous causerai de l’EMP et du Musée de la Sci-Fi un peu plus tard…

Revenons à la Space Needle, espèce de soucoupe volante posée sur d’élégants piliers arc boutés, elle nous parait vue de prêt finalement toute petite, et nous nous interrogeons par quelle magie de la perspective cette « aiguille de l’Espace » semble si grande quand on voit des photos de la skyline ?! On ne montera pas en haut… Nous sommes des flippés des ascenseurs extérieurs, d’autant que ceux-ci montent à une vitesse de 240m/minute… Renseignements pris la tour est conçue pour résister à des vents de 320 km/heure et a bien supporté les secousses sismiques, notamment celles de 2001 classée 6,8 sur l’échelle de Richter.

Il paraît que la vue y est intéressante sur le Puget Sound, la Peninsule Olympique (à condition que la vue soit dégagée), le Mont Rainier et la chaîne des Cascades, mais pas exceptionnelle… Pour tout de même 15$ par personne.

Avant de nous rendre à Seattle, je m’étais procuré « The photographer’s guide to Puget Sound & Northwest Washington » qui donnait notamment les meilleures vues de la skyline de Seattle qui sont de l’autre côté à West Seattle, sur Harbor Avenue et Belvédère Viewpoint. Cependant, ils signalent également au Nord à Wallingford la vue d’un parc assez populaire le Gaswork Park, ancien site industriel reconverti en parc, qui donne juste devant le Washington Lake ou s’étend la skyline de Seattle, mais vue du Nord et accessoirement, de la taille d’une tête d’épingle, la fameuse house-boat de Tom Hanks dans Nuits blanches à Seattle ….

Nous prenons un taxi pour nous emmener sur le site, le taxi est nul (he’s suks !)…. Il ne sait même pas où est Gaswork Park… mouais, heureusement j’ai mon plan, mais il ne pige rien à mon accent… Pas grave, on lui indique la route autour du lac et, las, on le lâche un peu avant l’entrée du Parc. Non sans avoir aperçu rapidement les différentes statues qui ornent les rues de Freemont… en revanche, on a raté le Troll sous l’Aurora Bridge, à qui j’aurais bien tiré le portrait !

A deux pas du parc, on manque de se faire aplatir par une nuée de cyclistes arrivés dont ne sais où, sur le chemin que partagent piétons (à gauche) et cyclistes (à droite mais aussi à gauche !) jusque Gaswork Park… Arrivés au parc, on a l’impression d’escalader les collines des Teletubbies, d’autant que le gazon est bien vert… et quelques citadins s’amusent à faire voler des cerfs-volants dans le ciel bleu.

On fait comme les autres, on profite de la vue, mais surtout du beau temps… allongés dans l’herbe. La vue est finalement assez décevante en photo, trop étendue, trop loin et le Mont Rainier est caché par des nuages au fond. Ce n’est pas grave, l’endroit est agréable et l’ancienne usine dont certains bâtiments ont été conservés à un côté très photogénique si l’on veut s’amuser à faire des prises de vues à thème industriel.

Tenaillés par la faim, j’indique à Zok que j’ai trouvé dans le Citysearch* un top hamburger « pas si loin » si j’en crois mon plan commercial dégoté à l’hôtel… sur 45th street. Je vous le rappelle, nous sommes à pieds, le « best of » hamburger est un drive-in. Il s’avère en fait qu’il est à plus d’un mile, soit plus d’une demi-heure de marche, et ça grimpe … Mais ça valait sans doute le coup de monter jusqu’à Wallingford et 45th rue ! Et, vous saurez pourquoi… au prochain billet ;-)

* Un autre « Best of Seattle » très complet : http://www.seattleweekly.com/bestOf

19 commentaires leave one →
  1. juin 30, 2010 6:42

    J’adore l’architecture extérieure du SFM !
    Incroyable cette « installation » industrielle, on aurait dit un truc artistique monté de toute pièce !

  2. juin 30, 2010 7:53

    Je crois bien que l’ascenseur m’aurait aussi fait flipper! Quant à ce musée industriel en plein air, il doit effectivement être du pain béni pour les photographes. Bonne journée

  3. Audrey permalink
    juin 30, 2010 8:01

    La photo avec les cerf-volants est superbe, on se croirait pas juste à côté d’une ville… bref je l’ai regardée un moment.
    Pas mal aussi le contraste entre l’usine et l’herbe, ça fait un peu machine infernale :)

  4. juin 30, 2010 9:44

    Comme toi je n’aurais pas pris l’ascenseur! À voir ta photo, le space needle donne effectivement l’impression d’être plus petite que la tour Eiffel. Je le voyais plus petit.

  5. juillet 1, 2010 12:13

    Je n’aurais pas pensé aux Teletubbies, mais maintenant que tu le dis…. :)

  6. juillet 2, 2010 12:21

    Les photos sont vraiment très belles: Entre ciel et terre, ça me donne encore envie de partir!!!
    grrr

  7. juillet 2, 2010 12:41

    @ M1 : et encore…. je n’ai pas mis le meilleur profil… Ca va venir ;-) C’est vrai que l’ancienne usine à un côté très décoratif !

    @ Spiruline : Ouais, on est vraiment pas, mais vraiment pas fan des ascenseurs ext… Déjà que j’ai du respirer dans un sac en papier au décollage à SLC ^^
    Quant à l’usine, c’est vrai que je n’ai pas pris le temps d’en faire le tour, plus occupée à restée allongée dans l’herbe au soleil ;-)

    @ Audrey : En effet, ça donne un certain contraste. J’aime bien aussi les photos avec les cerfs volant :-) Seattle est une ville particulièrement verte et agréable !

    @ Isabelle : De ce côté nous nous accordons bien avec Zok, pas un pour pousser l’autre à prendre l’ascenseur ;-) Oui, cette aiguille de l’espace n’est finalement pas si impressionnante de près, mais mieux de loin… Où elle se détache avec élégance des autres buildings.
    Nous avons ramener de là bas la version Lego qui trône dans nos souvenirs de voyage ;-)

    @ Fri : tu n’attends pas à voir débarquer des bonshommes avec des gros ventres et des antennes ?

    @ D. : Merci pour les photos ;-) A l’heure actuelle, compte tenu la T° caniculaire qui règne ici, ça donne envie de plonger dans le ciel !

    • juillet 6, 2010 6:55

      Ca me rappelle le décor de Waterworld !

  8. juillet 3, 2010 9:14

    Ah oui … Une demi-heure de marche pour le hamburger … ça commence à faire ! Mais ce beau ciel bleu fait très envie, surtout aujourd’hui ! Vivement la suite ;o)

  9. Hannah permalink
    juillet 3, 2010 5:16

    Pour notre dernier jour à Seattle (avant-hier) il faisait aussi trés beau, on a pris le water taxi qui fait la navette d’Alky beach (west S) la traversée, bien que trés rapide est un enchantement!
    Autrement, on avait une voiture et on a sillonné les quartiers periphériques comme Fremont, Ballard et l’Université en faisant des stops, regretté de na pas y consacrer plus de temps!
    Sommes passés devant la Needle et comme vous, pas emballés et par le prix et par les ascenceurs, on a préferé les vues des collines
    Enfin, j’ai fait un saut au Sephora à coté de Pine st et j’ai été plutôt déçue par le peu de choix proposé par rapport à Paris-Clinique n’étant pas ma marque favorite- j’ai essayé Macy’s c’était encore plus réduit !
    De tout façon, ce n’était pas du tout un enjeu pr moi d’acheter des cosmétiques US
    Belles photos comme toujours!
    Bravo!

  10. juillet 4, 2010 5:39

    Je ne connaissais de Seattle que ce que j’ai vu dans le film « Nuits blanches … », tes photos sont vraiment réussies … encore …

  11. juillet 4, 2010 8:09

    @ Catherine : oui, une balade qui m’a mise sur les rotules… mais très plaisante ! Voir mon post de ce jour ;-)

    @ Hannah : Merci pour les photos :-)
    Oh il y a tant de choses à faire à Seattle at autour de Seattle qu’il faudrait des semaines pour explorer !! Nous n’avons pas du tout été à Alki ou North Admiral, où la vue sur dowtown est paraît-il effectivement superbe !!
    Pour la Space Needle, je crois sincèrement que le tarif ne les vaut pas…
    Pour les Sephora, ils sont peu nombreux aux Etats Unis et il est clair que celui de Pine St n’égale pas les choix de celui de Time Square par exemple… Le seul intérêt réside dans les marques typiquement américains et produites aux USA, outre Clinique, Barre Minerals… etc… En consommatrice de Clinique, j’ai fait le plein, comme à l’accoutumée ;-) mais sinon, sans intérêt !

    @ Lolotte : Et encore, dans Nuits blanches… on ne voit pas grand chose de Seattle, à part le Washington lake et cette fabuleuse boathouse ;-)

  12. Audrey permalink
    juillet 8, 2010 7:40

    J’ai pensé à un truc hier soir quand j’attendais que les espagnols se calment (le centre ville, c’est souvent top, mais là…) : en fait ton usine en plein milieu de l’herbe me rappelle un peu Le château ambulant, le dessin animé de Miyasaki. Voilà :)

    • juillet 8, 2010 6:48

      Je vois bien de quel film il s’agit, enfin dessin animé, mais je ne crois pas l’avoir vu en entier ^^ Marrant que ça t’ait travaillé ;-)
      J’habite également au centre ville, mais il semble que la communauté hispanique ne soit pas si représentée ici… En revanche, au bénélux, j’imagine qu’à Luxembourg Ville, ça a dû être bruyant :-))
      Bruxelles aussi alors ?!

      • Audrey permalink
        juillet 9, 2010 8:08

        Pour Bruxelles bizarrement les plus pénibles (oui, à partir de minuit, les klaxons et les cris, c’est pénible) c’était les supporters du Brésil et ceux de l’Espagne. Alors qu’on n’est pas si loin que ça des Pays-Bas. Ils sont bien calmes eux. On verra dimanche ;)

  13. juillet 12, 2010 5:35

    Pour la meilleur vue de la skyline a prix reduits je te conseille un AR avec le ferry pour Brainbridge!

    • juillet 13, 2010 11:02

      Bienvenue Célia :-)
      C’est vrai que le ferry pour Bainbridge Island a une jolie vue sur le panorama de downtown ! Il était prévu que nous le fassions initialement, mais pour des raisons d’assurances avec le véhicule de location, nous avons du faire le tour ^^ A regrets…. Seattle mérite amplement un séjour de plusieurs jours, il y a vraiment beaucoup de choses à découvrir ! Quelle chance d’y habiter !

  14. juin 21, 2011 1:13

    Gasworks Park, voilà un spot de Seattle qui m’a échappé malgré deux séjours.

Trackbacks

  1. Seattle (part.5) 45th Street, Wallingford « The Mariga’Z Bulle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :