Skip to content

Dernier jour à Seattle (part.8)

juillet 24, 2010

C’est dimanche à Seattle… Nous prendrons la route pour la Péninsule Olympique plus tard, en début d’après midi. Nous avons plié bagages (pour moi, c’était facile, ma valise ayant déjà été pliée lors du transport aérien…), nous devons aller chercher notre véhicule, mais pour l’heure j’ai une furieuse envie de… bagels !

Alors pour trouver du bagels le dimanche à Seattle, c’était pas si facile. Tous les breakfast situés dans le quartier de notre hôtel sont fermés ! On est pas à New York, et c’est la quartier des affaires…. On décide de se diriger vers Pike Place Marker, centre névralgique de downtown.

Après avoir tourné et recherché désespérément non pas Suzan mais des bagels, nous tombons enfin, providentiellement (voir le logo avec les ailes d’ange) sur Bagels Market ! … Voilà, un chouette bouiboui, avec une carte de bagels longue comme le bras, une déco pas prétentieuse, une grande vitrine devant laquelle on a pu s’attabler sur de grands tabourets, déguster nos bagels, boire du café XL  et observer les gens qui passent le dimanche matin sur  First Avenue ! (A moins que ce ne soit eux qui nous reluquent en vitrine ?).

On s’achète notre Space Needle en Lego chez Dragon’s Toy Box, on s’amuse à prendre les messages de l’enseigne lumineuse du ShowGirls en photo…

L’envie de bagels assouvie, et notre petit shopping fait, il nous faut récuper notre S.U.V.chez Alamo. Là ça devient cocasse !

Arrivés au guichet d’Alamo situé dans le lobby du luxueux Hilton Hotel, la jeune femme toute guillerette (enfin, j’exagère, on va dire ultra commerciale), nous offre le surclassement…. ben, on accepte hein… C’est la surprise au parking, on arrive à l’étage indiqué, on appuie sur le bip du porte clef confié, et là Zok manque de tomber à la renverse, ce sont les phares d’une Chrysler 300 C … La seule voiture qui le ferait un peu fantasmer (Difficile qu’il est … n’est-ce pas preuve de bon goût ?)…

Mouais, c’est bien. Mais moi j’avais demandé un SUV (un 4×4)… et pour cause, 1) j’ai fait le parcours du début à la fin et  je sais que nous allons aller en montagne plus tard, 2) il risque d’y avoir de la neige et 3) nous risquons de rencontrer des routes non pavées… j’en suis pas sûre, mais on ne sait jamais… blablabla…

La mort dans l’âme il retourne au guichet de la charmante demoiselle, qui reste interloquée… et nous remets les clefs de cet énorme pick-up …Un peu déstabilisés au départ par les dimensions de la bête… Je dois veiller à bien m’accrocher pour monter et éviter de me démettre une hanche, la première fois que je roule j’ai peur de tout accrocher au passage et puis, on s’y habitue super bien.

Zok regrettera longtemps la Chrysler 300 C… Enfin, jusque dans l’Idaho… Je vous raconterai, promis  ;-)

14 commentaires leave one →
  1. juillet 24, 2010 12:01

    c’est vrai que je ne m’intéresse absolument pas aux voitures, voire je suis incapables de les reconnaître… mais la Chrysler 300, là, je dois dire…

  2. Audrey permalink
    juillet 25, 2010 7:33

    Je suis insensible aux voitures, donc j’avoue que la Chrysler… ben… :)
    Par contre j’ai goûté mes premiers bagels à Bruxelles, j’ai une top top adresse !!!

  3. juillet 25, 2010 10:55

    « The only thing unnatural is the size » … c’est trop bon, et totalement ricain comme accroche : ) #IloveIt !
    Très faciles à conduire ces SUV (surtout sur les routes américaines, pas à Paris je suis d’accord!)
    Mais la Chrysler 300 , c’est vrai que …

  4. juillet 26, 2010 10:59

    Je reviens sur ton blog et je me dis qu’il fait toujours autant voyager…

  5. juillet 26, 2010 11:43

    Oh mais le pauvre, il a du rendre la voiture de ses rêves ? Poor Zok ;)

  6. juillet 26, 2010 1:56

    @ Zok : Mouais, bon, y’a 4 roues quoi :-))

    @ Audrey : pareil pour les voitures… C’est le pragmatique qui l’emporte… Mais je dois te dire que Zok n’est vraiment pas voiture habituellement, mais cette voiture est la seule qui lui ferait de l’effet ^^
    Quant aux bagels… Tu peux donner ton adresse bruxelloise, sait-on jamais ;-)
    Ca va te faire rire, mais la « waffle de Liège » a grand succès à Seattle et Salt Lake City :-))

    @ M1 : un billet 100% US …. De la bouffe supersize à la voiture :-))
    Ah oui, toi aussi la Chrysler 300 ^^

    @ Fanette : ravie de te revoir ici :-) J’ai suivi quelques uns de tes billets sur le Post en désespérant de suivre à nouveau des dilemmes amoureux du Journal de Fanette… Rha mais j’ai loupé le nouveau blog alors ^^ Va falloir que je change mes flux :-)

    @ Marie : Il m’a détesté…
    Longtemps….
    Enfin, jusqu’à que l’on se retrouve embourbés dans la neige et la boue ^^
    :-))))

    • Audrey permalink
      juillet 27, 2010 11:11

      La Belgique s’exporte :)
      Pour les bagels, c’est Rachel, rue du marché au charbon il me semble. Ils font des brunchs top le dimanche matin, c’est toujours bon à savoir :)

      • juillet 27, 2010 1:09

        Et comment ;-)
        Même si l’on continue de dire French Fries…

        Merci pour l’adresse Audrey, c’est toujours bon à savoir, en effet !!
        Bagels… miam !

        Je vais même me fendre d’une adresse new-yorkaise… je ne sais plus si je l’ai mentionnée ici, mais puisque nous causons bagels …. Sur 3rd Avenue à Manhattan : Ess A Bagel (http://www.ess-a-bagel.com/) …
        Bon appétit :-)

  7. Sunny Side permalink
    juillet 26, 2010 3:00

    J’ai hâte que vous preniez la route ! Une chose est sûre, je ne mettrais pas les pieds à Seattle, tjs ça en moins ! Nous avons été pris dans une tempête terrible et grâce à ce type de voiture nous avons été sauvés !

    • juillet 27, 2010 1:13

      Ah oui… Seattle, non alors ?
      Nous prenons la route… bientôt :-)

      Pour la voiture, je veux bien te croire !!

  8. juillet 27, 2010 11:14

    mais heureusement que tu es là et que tu n’as pas cédé à son caprice et à ses yeux de chat Shrek ! ah les hommes, ils seraient décidément trop perdus sans nous ;)

    • juillet 27, 2010 1:14

      Mouais, ça va… il a pas tapé des pieds… mais il m’a vraiment détestée !! Plusieurs jours ^^

  9. juillet 27, 2010 6:52

    Ahah le SUV :D
    Passage obligé pour un vrai voyage aux US: conduire ce genre de truc.

    Histoire de m’immerger dans la culture locale, une fois j’en ai loué un pour aller au supermarché. Livin’ the dream!! ;)

  10. juillet 27, 2010 9:15

    Depuis 2004, époque où nous nous sommes plantés de route et retrouvés sur une route non pavés paumées, superbe mais dangereuse dans Grand Escalante Staircaise en Utah (voir là : https://marigaz.wordpress.com/2008/01/03/lost-somewhere/)… nous ne prenons plus que des 4×4 ^^ et puis, à défaut d’être écolo, ça fait effectivement couleur locale… et partie du trip !
    Là avec le pick up, l’impression était décuplée :-)

    Mais en louer un pour aller au supermarché… oui, je te comprends, c’est le « trip » !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :