Skip to content

La Péninsule Olympique (part. 5) de Port Townsend à Forks

septembre 19, 2010

Marymere Falls (WA)

Initialement, j’avais prévu entre Port Townsend et Forks un détour par Hurricane Ridge, via une « magnifique » route de montagne d’environs 20 miles (soit 32 km) , qui nous promettait au sommet un décor battu par les vents et un point de vue exceptionnel sur les montagnes, le détroit de Fuca et jusque Vancouver (Canada) par temps clair.

Le temps n’était pas si couvert à Port Angeles, ville portuaire et point de départ de cette route alpestre, mais plutôt mitigé… Persuadée que les sommets seraient dégagés, je convaincs Zok de faire le détour de 40 miles et de monter jusqu’à Hurricane Ridge. Manque de bol, plus nous montons, moins nous avons de visibilité, pour nous retrouver au sommet dans un épais brouillard blanc et entourés de congères de plus 3 mètres de haut !!

Hurricane Ridge (WA)

Nous n’avons pas croisé âme qui vive sur les hauteurs, si ce n’est quelques »deer », cervidés cousins peu éloignés de nos chevreuils européens, ainsi qu’un espèce de gros gallinacé (que je suis seule à avoir vu !) ressemblant à un coq de bruyère, au bord de la route.

Port Angeles (WA)

Hop ! Demi-tour rapide en haut, Zok repart en grognant dans sa barbe :  « Ouais… sommets… vue dégagée…mouais… ». Nous reprenons la route 101, où nous croisons un nombre incroyable de camions transportant des rondins de bois. Il n’en fallait pas autant pour que Zok la renomme : « La route Destination Finale« … Bah, on assume ses références…

Crescent Lake (WA)

Nous faisons une halte au Lac Crescent, qui est le plus grand lac du parc. Les points de vue le long de la route sont sublimés par les reflets vert-bleu des forêts de sapin qui se reflètent dans le lac. Pour se dégourdir les jambes, nous empruntons un petit sentier de 1 mile qui conduit aux Marymere Falls. Nous y avons croisé un jeune deer pas très farouche, quelques randonneurs (si peu en fait) et un dessinateur posté devant la chute d’eau.  Nous entrevoyons déjà les prémices d’une nature qui évolue dans un milieu particulièrement humide : de la mousse tombante des arbres et énormément de plantes de la famille des fougères qui tapissent le sol de la forêt. Hoh Rain Forest n’est plus si éloignée…

Au bord du sentier près des Marymere Falls (WA)

La route jusque Forks assez monotone et peu fréquentée à part ces fameux transports de bois qui roulent à (très) vive allure nous laissent présager de l’isolement déprimant de cette bourgade de 3 000 habitants, qui était jusque là plus fameuse pour sa météo (record de précipitations pour les Etats Unis) que pour les vampires installés par Stephenie Meier pour sa saga Twilight

17 commentaires leave one →
  1. septembre 20, 2010 7:27

    La nature a l’air somptueuse mais l’isolement et le climat font moins envie… Impressionantes les congères!

    • septembre 20, 2010 1:29

      La nature y est vraiment somptueuse c’est vrai :) L’isolement n’est rien, si ce n’est que cela façonne les individus et les garde dans leur retranchement… Pour le climat, c’est spécial. Dire qu’à 30 km plus bas que ces fameuses congères il devait faire environ 18-20°C au bord du détroit… D’ailleurs, Sequim (juste à côté de Port Angeles) est réputé pour ses champs de lavande :)
      Tout l’intérêt de cette péninsule est bien dans son climat atypique !

  2. Audrey permalink
    septembre 20, 2010 10:50

    J’ai du mal à voir ce que le peintre peignait vraiment, mais c’est vrai que peindre là-bas ça doit être vraiment chouette… Quoique. S’il se met à pleuvoir, ça doit être vraiment galère :)

    Je suis pas une grosse adepte de Twilight, mais le coin me plaît vraiment avec son petit côté automnal à longueur d’année… D’ailleurs, on va me prendre pour une folle, mais j’aimerai bien que l’automne arrive…

    • septembre 20, 2010 1:36

      Audrey, si ça peux te rassurer j’ai même fait un gros plan sur sa feuille de dessin et bien … on voit pas si bien que ça non plus :)
      Pfff…. moi non plus, mais je les ai vu avec ma fille…. et le premier est une vraie carte postale du secteur !!

  3. septembre 20, 2010 12:14

    Décidemment, je crois qu’il va vraiment falloir que je me penche sur le cas Twilight rapidement …pour ma part, ces paysages me font penser à certains vus dans les épisodes d’Esprits Criminels ou séries du même type.

    • septembre 20, 2010 1:40

      N’ai encore jamais vu Esprits criminels, néanmoins j’ai regardé et c’est « sensé » se dérouler en Virginie, donc à l’opposé. Ce qui ne confirme absolument pas que les séries aient bien été tournées là bas… D’ailleurs, ça me rappelle The Proposal, sensé se dérouler en Alaska, mais où d’emblée Zok et moi avions vu qu »il s’agissait d’un port dans le Maine que nous avions visité récemment… :)

  4. septembre 20, 2010 12:36

    Mais tu te fais toujours un plaisir de nous niquer la beauté du post et des photos en citant Stephenie Meier? : )

    • septembre 20, 2010 1:42

      Aller encore un post et après c’est fini :)
      Il faut simplement imaginer ce qu’une simple saga (à l’intrigue discutable…mais là n’est pas le sujet, on cause paysage ^^) a apporté à une bourgade comme Forks et ses environs !
      D’où le très récent « Twilight in Forks »…

  5. septembre 21, 2010 2:50

    On s’y croirait. Ces photos sont belles et la nature si luxuriante … limite angoissant d’ailleurs.

  6. septembre 21, 2010 8:30

    Je vous admire d’être partis seuls sur cette route verglacée. (ah! on reconnaît les gens de l’est!)
    Moi on me paye, j’y vais pas. Je n’ai pas vu Twillight mais j’imagine… Il y a beaucoup de films flippants qui ont ce type de décor. Ce cinéma qui nous intoxique! du coup, on ne peut plus aller dans une forêt des USA sans penser à « Délivrance ».
    C’est dommage.
    Quel bol d’air vous devez avoir eu!
    Tu crois qu’à Port Angeles, on trouve le Vogue d’Anna Wintour?

  7. septembre 22, 2010 7:08

    @ Lolotte : Nature luxuriante, mais pas si angoissante en fait ;)

    @ Isabelle : aucun mérite ! La route n’était pas verglacée (ce qui brille, c’est en fait l’eau de la fonte des neiges) et super bien dégagée :) D’autant que nous n’avons pas de montagnes chez nous, et nous ne sommes pas des fous de la conduite montagne ;)
    Twilight n’a rien de flippant, c’est une saga sur les « amours » adolescents… (évidemment, tu aurais des filles ;-))) Pour Délivrance, moui, ça nous arrive d’y penser, mais seulement quand on se retrouve dans un coin paumé avec des gens bizarres… genre frontière Oregon/Idaho :)
    Port Angeles est la plus grande ville de la Péninsule (euh… pas tout à fait 20.000 habitants) … donc, je suis sûre qu’ils ont le Vogue d’Anna W, mais pas sûre en revanche qu’ils le lisent :)))

  8. Sunny Side permalink
    septembre 22, 2010 4:31

    Ah c’est reparti … j’avais décroché ! Bonne ambiance sur les routes de montagnes … j’arrive pas encore à tilter … pourtant tes photos sont si évocatrices !

    • septembre 22, 2010 8:49

      Montagnes juste au bord du Pacifique, un climat changeant en à peine quelques miles, des micro climats bien identifiées…. c’est assez surprenant sur place :) Pas évident de rendre ça en photo…
      Et là, très bientôt ce sera l’Océan Pacifique :)

  9. Hannah permalink
    septembre 26, 2010 6:01

    Grand souvenir que cette région !
    belle ballade ds la fameuse rain forest , café ds le bel hotel du lac
    Crescent , le temps était correct
    Aprés ça s’est vraiment gaté
    On n’a pas eu le courage de passer la nuit à Forks, on a rejoint Olympia où on a dormi
    oui un peu curieux comme itinéraire …

    • septembre 28, 2010 3:38

      On va y venir très vite à Hoh rain forest ! En mai, nous avions été gatés côté météo… pourtant ce n’était pas vraiment prévu !!
      Nous n’avons pas fait la boucle jusque Olympia, mais longé la côte, lac Quinault , Aberdeen, pour rejoindre la côte dans l’Etat de l’Oregon :)

      • Hannah permalink
        septembre 30, 2010 8:36

        Je voulais dire Quinault au lieu de crescent
        on a fait une pause au café de l’hôtel du lac Quinault
        décor pas mal du tout!
        On avait dormi à Hoquiam, et comme le temps s’est vraiment gâté , on a rebroussé chemin , abandonné l’escale de Forks et on a dormi à Olympia qu est trés sympa (qq bistros)
        le lendemain on a « attaqué » la peninsule Olympique par Port Townsend (une nuit) et une autre dans la campagne prés de Port Angeles
        nous n’avons pas eté en Orégon du tout
        un autre voyage…

  10. septembre 30, 2010 9:11

    Ah oui, j’avais lu que la vue à l’hôtel du Lac Quinault valait le détour… mais au final, on voulait redescendre assez vite pour notre nuit à Seaside (OR) (On s’est félicité quand on a traversé Hoquiam, Aberdeen puis Astoria…), donc on n’y a pas fait d’arrêt …
    Rhaaaa l’Oregon ! Bien sincèrement, c’est l’un des états que j’ai préféré :) J’espère que suivra cette traversée, histoire de donner des idées :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :