Skip to content

Une journée au Mont St Helens (WA)

octobre 24, 2010

Cratère du Mont St Helens, vu de la route 504

S’il y a bien une chose à laquelle je n’avais pas songé lors de la préparation de ce voyage, c’était… l’émotion !

Les phénomènes géologiques nous passionnant tous deux, la visite du Mont St Helens s’imposait… sans compter ma « mythologie personnelle » nourrie de films (catastrophes …) tels que Le Pic de Dante*, je n’avais vraiment aucune envie de passer à côté !

Vue du Mont St Helens depuis Silver Lake

Je prépare ma journée au Mont St Helens, recherche les routes d’accès, les meilleurs points de vue, les balades à faire … Nous sommes mi-mai et toutes les routes d’altitude ne seront encore pas ouvertes à cause de la neige. Nous aurons d’ailleurs la déconvenue de constater que l’Observatoire de Johnson Ridge, le dernier de la route 504 dont la vue spectaculaire ouvre sur le cratère béant du sommet, ne rouvrait ses portes que fin de semaine à l’occasion du triste anniversaire de l’éruption du 18 mai 1980.

Paysage le long de Hummock Trail

Ce sentiment qui m’a étreint à la vue de ce paysage défiguré est difficile à expliquer. Alors que la désolation des années qui suivirent l’éruption a fait place depuis quelques temps à l’espoir : la nature (les végétaux et les animaux) ayant repris ses droits sur la terre stigmatisée. On cerne subitement les conséquences de la violente éruption de 1980… vous croyez presque sentir un parfum de fin du monde  !

La berge de l’autre côté du lac est faite de lave (Colowater Lake)

L’histoire de Spirit Lake, ce lac touristique très prisé avec ses campings et ses berges avec de nombreuses cabines, qui passe d’une altitude de 975 m à 1039 m, partiellement comblé, dont les eaux sont devenus toxiques en raison des émissions gazeuses, renforce encore cette intuition.

Je ne suis même pas parvenue à retenir mes larmes lors de la projection du film au Visitor Center de Silver Lake… L’explosion pyroclastique du 18 mai 1980 a marqué à tout jamais le nord ouest des Etats-Unis, et ne fit, compte tenu l’a violence de l’explosion (équivalente en terme d’énergie à 27000 bombes atomiques d’Iroshima) et un glissement de terrain de plus de 400 m,  « que » 57 victimes humaines (2 volcanologues qui étudiaient l’éruption et 55 autres personnes qui avait contrecarré les ordres des autorités quant à l’évacuation de la zone)…

Pierres projetées par l’explosion du volcan

La visite du Mont St Helens restera sans doute l’un des grands moments clefs de ce trip qui tomba (sans le faire exprès) pile 30 ans après l’explosion de 1980. Dire, qu’Haroun Tazzief avait catalogué ce volcan comme « inoffensif », alors qu’il s’agit d’un volcan « gris » ** de type explosif, les plus dangereux, de ceux qui se trouvent à la conjoncture des plaques tectoniques !

Vue sur le Mont St Helens depuis le Hummock Trail

Je vous laisse avec ce passionnant extrait*** qui rend par la même occasion hommage à Maurice et Katia Krafft, volcanologues passionnés, disparus tous deux en 1991 dans une autre nuée ardente, celle du volcan du mont Unzen (Japon).

* Le Pic de Dante (Roger Donaldson, 1997) avec Pierce Brosnan et Linda Hamilton. Le volcan du Pic de Dante est un volcan fictif, de la chaîne des Cascades (Chaîne de montagne réelle, qui est celle du Mont St Helens), Dante’s Peak est également une petit ville fictive au pied du volcan. Les séquences censées se dérouler sur le Pic de Dante ont en fait été tournées au sommet du Mont St Helens. Vous trouverez le film dans ma sélection  ->

** Les volcans gris se trouvent à l’endroit de conjoncture des plaques tectoniques, à la différence des volcans rouges (qui se caractérisent par des coulées et fontaines de lave, considérés comme moins dangereux), situés sur les lignes d’accrétion des plaques tectoniques et sur les points chauds terrestres. Un super livre  de vulgarisation pour comprendre les différents paysages géologiques de la Terre : Roches et paysages : Reflets de l’histoire de la Terre, Par François Michel. Que vous retrouverez également dans ma sélection ->

*** Ce film est extrait de « Maurice et Katia Krafft : au rythme de la terre », inclus dans le DVD Volcans ! que vous retrouverez dans ma sélection en cliquant dans la marge ->

Pratique : pour une première visite d’une journée complète au Mont St Helens, je vous conseille les différentes étapes de la route 504 jusque Johnson Ridge, depuis la sortie 49 sur l’Interstate 5 à Castle Rock, puis une balade sur l’Hummock Trail (roundtrip de 2 1/2 miles à faire dans le sens des aiguilles d’une montre). Les films et expositions pédagogiques dans les Visitor Center sont de grande qualité !

22 commentaires leave one →
  1. octobre 24, 2010 9:51

    Ce billet est fascinant, les photos splendides. Je n’avais pas la moindre idée de cet événement. Je connais le film le « Pic de Dante » mais pour moi, c’était 100% pure fiction … quelle inculture !

  2. octobre 25, 2010 12:17

    Idem pour moi, cet événement m’avait échappé. L’émotion est perceptible dans tes images.

  3. Sunny Side permalink
    octobre 25, 2010 8:33

    Passionnantes tes infos ! Je me souviens de ce couple incroyable ! Je vais acheter Roches et Paysage ! Très beau post !

  4. Sunny Side permalink
    octobre 25, 2010 8:42

    Hallucinante cette vidéo ! J’envoie ton post à Merlin !

  5. Sunny Side permalink
    octobre 25, 2010 8:50

    Je suis tellement bluffée, je me demande QUI actuellement en tant que volcanologue est capable de prévoir ce genre d’éruption ? En Indonésie entre raz de marée, éruptions et pluies diluviennes, ça bouge quand même beaucoup.

  6. octobre 25, 2010 2:57

    C’est beau et ça donne vraiment envie d’y aller! C’est vrai que dans ce pays il y a plein de paysages a voir!

  7. Audrey permalink
    octobre 26, 2010 7:15

    Tes photos sont superbes. ça me fait penser à l’article du National Geographic que j’avais lu un peu après ton voyage, je pense que toi aussi ? Il montrait bien aussi la réinstallation de la végétation et des animaux. En tout cas c’est vrai que ces photos sont émouvantes.

  8. octobre 26, 2010 10:27

    @ Lolotte : Merci :)
    Et bien, les voyages servent à ça aussi… ouvrir notre esprit à des évènements, des lieux, des personnes. L’enrichissement est quotidien, et même alors que je rédige mes posts, je tombe sur des informations qui ne m’avaient pas intéressées au départ :)
    J’ai un excellent souvenir du Pic de Dante, que j’ai d’ailleurs (depuis mon retour !) en DVD… et moi aussi me suis interrogée sur la communication en 1980 alors de cet évènement, parce que si (par bonheur) de nombreuses vies humaines ont alors été épargnées, on a réellement échappé au carnage ! Il y a 30 ans les informations ne circulaient encore pas comme aujourd’hui (cf le nuage radioactif qui ne dépasse pas les frontières ^^)

    @ Fri : C’est dingue quand même, non ?
    Je n’ai assimilé cette info que dans les 90’s quand le Pic de Dante est sorti !
    Très émus ! Difficile à exprimer ou à faire passer…

    @ Sunny Side : Merci :)
    Ahhh les Krafft ! Un sacré couple… trop peu connus, et c’est bien dommage !
    La notion de volcan gris et rouge est apparu avec celle de la tectonique des plaques, pas plus vieux que le XXè s ^^ Le livre de François Michel est vraiment top !
    Prévoir une éruption est une chose, mais définir le type de volcan est déjà un premier pas quant à la prévention ! Autant dire, la chaîne des Cascades est particulièrement dangereuse !!
    Ca a toujours bougé, mais les informations circulent plus vite et mieux !

    @ Audrey 1 : Bienvenue :)
    En effet !

    @ Audrey 2 : Oui, nous avions en effet évoqué ensemble ce N° spécial du National Geographic. Je l’ai d’ailleurs acheté sur place… Mais seulement survolé pour l’instant !!
    Oui, la nature reprends ses droits, mais avec tous les problèmes collatéraux aussi…. Le sujet est passionnant à différents niveaux :)
    Merci pour les photos :) (j’en ai pris des centaines ce jour là !!!)

  9. octobre 26, 2010 2:01

    Je suis piteuse, je ne me souvenais même pas de cet événement… Quelle honte.. Ton billet m’a passionnée. Contente néanmoins de revoir Maurice Kraft. Là pour le coup, je me souviens très bien de l’éruption qui lui coûta la vie ainsi qu’à sa femme.

  10. Sunny Side permalink
    octobre 26, 2010 4:20

    Waooohh ça y est en Indonésie, tsunami et éruption … aujourd’hui … poor people, le peuple des Fleurs que j’aime tant a été touché !

  11. octobre 26, 2010 7:31

    @ Isabelle : Mais il semblerait qu’il en soit ainsi pour beaucoup d’entre nous ! Tout d’un coup on sent que cette information nous a échappée … mais nous étions en 1980 :)
    L’éruption au Japon dont furent victime les Krafft eut lieu + de 10 ans après celle de St Helens ( outre les Krafft, un autre volcanologue fut également victime de cette nuée ardente meurtrière) ! Les 90’s marquent la création de la « decade volcanoes », genre de comité de surveillance sur 16 volcans sensibles (dont l’Unzen, mais aussi le Merapi – en éruption depuis quelques jours) encourageant études et sensibilisation des populations sur les risques volcaniques. Les Krafft avec leurs films ont d’ailleurs beaucoup oeuvré pour cette sensibilisation des populations !

    @ Sunny Side : J’ai vu !
    Le Merapi est un volcan « gris » également, classé comme le St Helens dans la catégorie des volcans très dangereux. Mais la difficulté est essentiellement pour les autorités et la population qui peuple les abords de cette zone de croire les scientifiques et d’accepter l’évacuation !!
    La volcanologie n’étant pas une science exacte au niveau des prévisions… difficile de dire ce qu’il adviendra, mais la communauté scientifique semble inquiète, le volcan est en activité constante, le profil de la montagne se modifie (le magma devant sans doute remonter), je ne sais pas si l’activité sismique est due à un tremor ? cela dit, l’activité actuelle ne laisse rien présager de bien bon … sans compter que les populations semblent difficiles à déplacer !

  12. octobre 30, 2010 10:02

    Je suis tes aventures et je confirme que tes photos donnent envie ! Pourtant, cette destination ne me tentait pas a-priori, et voilà j’ai changé d’avis !

  13. novembre 1, 2010 6:20

    Superbes images qui donnent un souffle d’air frais en ce passage à l’heure d’hiver !

  14. novembre 4, 2010 11:07

    Emouvant ce post, ça devait être un joli trip ! Comment vas tu ?! Bises

  15. novembre 6, 2010 3:32

    @ Rosemary : Merci pour ta fidélité :) … le voyage n’est pas terminé ^^

    @ Anaïk : Merci :)
    Je préfère la luminosité de l’été et du printemps, cela va sans dire ;-)

    @ Marie Pouêtesse : Pff oui, joli trip !! :) Pas fini, on en est même pas à la moitié, et je traîne car débordée irl !! J’espère que toi aussi tu vas bien ! bises :)

  16. Sunny Side permalink
    novembre 7, 2010 1:38

    La suite … siouplait !

    • novembre 8, 2010 8:16

      Here we are ;-)

  17. juin 21, 2011 1:34

    J’assure chaque année en tant que bénévole la traduction, la post synchronisation ou le sous-titrage de films documentaires (de langue anglaise) pour le Festival International du Film de Montagne d’Autrans (village du Vercors où j’ai passé les 12 dernières années) En 2010 c’est avec un très grand plaisir que je me suis vu confier le sous-titrage d’un magnifique film intitulé : « Mount St Helens, life from zero »
    C’est un endroit magique !

    • juin 21, 2011 2:06

      Cette activité doit être tout simplement passionnante !
      Autrans ? Ma grand-mère est originaire de Tullins, de l’autre côté :)
      J’ai vu pas mal de documentaires sur le Mt St Helens, j’étais enfant lors du drame et je ne me souviens pas avoir été marquée par cet évènement dramatique, mais tous les documents que j’ai pu voir depuis m’ont donné une grande émotion !
      Tu as raison, c’est un endroit magique…
      Et la nature est d’autant plus est d’autant plus magique que tout ce qui meurt, renaît à nouveau. 30 ans après cela donne beaucoup d’espoirs…
      Reste que si un super volcan (j’en parle rapidement dans mes billets consacrés à Yellowstone) se met à faire des siennes, les scientifiques s’accordent sur le fait que l’éruption d’un super volcan serait environ 1000 fois celle du MOnt St Helens …

Trackbacks

  1. Page non trouvée « The Mariga’Z Bulle
  2. Portland, ville des Roses (Oregon) « The Mariga’Z Bulle
  3. Petites explications avant Yellowstone (Wyoming) « The Mariga’Z Bulle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :