Skip to content

Portland, ville des Roses (Oregon)

novembre 7, 2010

Que ce soit les plaques des bouches électriques ou celles du réseau d’eau, toutes sont décorés d’une rose à Portland

Portland est un peu la bonne surprise de ce trip… Nous n’en attendions rien de spécial, et sous l’abord déroutant et peu accueillant de ses entrelacs autoroutiers, nous avons été réellement séduits pas cette ville, facile et agréable à vivre, qui possède réellement un supplément d’âme…

Le réseau autoroutier qui donne sur la Wilamette, pas une approche bien engageante de la ville

Le séjour était rendu d’autant plus sympathique, car au profit d’une saison « off » et d’une offre spéciale sur Expedia, nous avons bénéficié de deux nuits dans un hôtel **** (moins de 100 euros la nuit toutes taxes comprises) : le Avalon Hotel & Spa, situé à l’orée de la ville, possédant un service de voiturier tout disposé à vous déposer gracieusement où vous souhaitez en centre ville… un vrai luxe, je vous dis… Pour couronner le tout, lors de la réservation j’avais pris une chambre double normale, et vu le remplissage minimum de l’hôtel, nous avons eu droit à la deluxe avec terrasse et vue sur la rivière Wilamette ! Le luxe, donc, si ce n’est une intempestive alarme incendie qui s’est mise en route autour de minuit, invitant les résidants à quitter leur chambre (pour certains pieds nus ou en tenue légère !) dans une joyeuse, cocasse et très disciplinée évacuation !

Vue de la terrasse de notre chambre sur la rivière Wilamette

Mais revenons à Portland ! Qualifiée de « ville la plus cool du monde » par un article paru dans Glamour il y a quelques temps (que j’ai précieusement conservé, consultable ici : PORTLAND, OR001), après une journée entière, nous n’avons point démenti ce qualificatif !

Vue sur la skyline de Portland, depuis le réseau routier (à travers la vitre de la voiture… oui, avec un méchant reflet !)

Notre seul regret à Portland : on s’est carrément paumés pour aller à la roseraie de Washington Park où tous les guides promettaient un panorama fabuleux sur la ville avec le Mont Hood dans le fond , et que l’on aura donc pas vu !… Pfff… encore la faute à ces foutus plans commerciaux où les échelles ne sont pas toujours respectées, on déjà eu le problème ici et on en a parlé là aussi … Cela dit, le fait de s’être perdus, nous a permis de découvrir le Washington Park Station, station du MAX où l’on parvient au terme d’un tunnel de 3 miles parcouru à vive allure (enfin, il nous a semblé ? à priori le Max y roule jusque 89 km/h…) dans une station située à environs 260 pieds (soit environs 79 m) sous terre. C’est la station de transit la plus profonde d’Amérique du Nord !  Etant donné son enfouissement sous la roche, la station sous-terraine est à 10 °C toute l’année. On parvient du quai à la surface dans des immenses ascenseurs pouvant contenir jusqu’à 39 personne, en moins de 25 secondes (attention les oreilles !); c’est particulièrement impressionnant, surtout quand on ne s’y attend pas !

Ringlers Annex Bar dans downtown

Le NW et Pearl District, ancienne zone industrielle reconvertie en quartier branché avec son lot de boutiques, galeries et restaurants, est devenu notre secteur de prédilection pour déambuler à travers Portland. Il est facile de s’y déplacer à pieds, le centre-ville est à « taille humaine » , sinon le MAX, le réseau de tram aérien, pourra vous acheminer dans les différents endroits de la ville gratuitement si vous ne dépasser pas la première zone.

Vous ne serez sans doute pas étonnés si je vous disais que Portland est une ville à vélos ?! Portland compte l’un des réseaux cyclistes des  plus importants : plus de 170 km de pistes ! Bus et trains sont évidemment équipés pour transporter les vélos…

Installation dédiée aux 2 roues dans downtown

A noter également, un téléphérique, le Portland Aerial Tram, que nous voyions de notre hôtel, mais que nous n’avons pas emprunté faute de temps, relie pour 4$ (AR) le quartier de South Waterfront District à Health & Sciences University, avec une vue imprenable sur les monts Hood, St Helens,  la rivière Wilamette et la skyline du centre ville.

Portland est décidément une ville qui mérite bien quelques jours de visites …. Ne lui ayant consacré que 2 nuits et une journée entière, cela n’est pas suffisant pour en saisir l’essence et pouvoir profiter aussi de ses nombreux musées et galeries, ses immenses parcs (14.973 hectares d’espaces verts), dont le Washington Park et ses parcs : Japonese Garden, Rose Test Garden, l’Oregon Zoo etc…, le Forest Park, le Mill Ends Parks (le-plus-petit-parc-du-monde d’un diamètre de 68 cm avec une origine pour le moins étonnante !), ainsi que de sa scène musicale locale riche et particulièrement éclectique.

Portland compte pas moins d’une trentaine de pubs-brasseries et micro-brasseries, le choix est particulièrement difficile. D’ailleurs, j’ai lu que la ville était aussi surnommée « Beervana » ou « Munich sur la Wilamette ». Depuis deux décennies, Portland serait le creuset de la renaissance du savoir faire de brasseur aux Etats-Unis. Nous avons testé l’immense et bondée Deschutes Brewery sur NW 11th Avenue (40 $ pour un dîner avec bières pour deux) , et non loin, Henry’s Tavern (33 $ pour un déjeuner pour deux) sur NW 12th Avenue. Mais aussi le rayon bio de chez Wholefood Market (énorme !) …

La région est également réputées pour ses vins (!), une quarantaine de cépages différents poussent aujourd’hui dans l’Oregon, dont le Pinot Noir réputé…

Vitrine d’une sublime boutique de déco dans Pearl District

Quant au shopping, je vous précise à nouveau que l’Oregon n’applique pas de taxes outre les taxes fédérales, donc tout y est légèrement moins cher qu’ailleurs aux Etats-Unis. Nous y avons surtout fait le plein de CD, chez Every Day Music notamment, et erré des heures dans les rayons de la librairie Powells, ouverte jusque 11 pm (confortable pour y trainer le soir…)  et  se revendiquant depuis le milieu des 70’s comme l’une des plus grandes librairies indépendantes des Etats-Unis, bref, complètement dans le discours que la ville cherche à donner d’elle même ?

Passionnés d’écologie, adeptes branchés de la récession, amateurs de vintage, musiciens en mal d’exaltation, écrivains qui ont besoin de se réinventer …. Portland est la ville qui vous inspirera ;-)

29 commentaires leave one →
  1. novembre 7, 2010 9:30

    Je rêve de visiter cette ville mais de Paris, même avec une promo Expedia, c’est pas donne ! Merci pour cet échantillon qui confirme mon envie !

  2. novembre 8, 2010 12:07

    Ma cousine vit à Portland depuis plus de 10 ans! Après cette petite visite guidée je me dis que je suis vraiment une cruche de ne pas en profiter!
    Et puis « Depuis deux décennies, Portland serait le creuset de la renaissance du savoir faire de brasseur aux Etats-Unis »… je crois que tout est dit(en ce qui me concerne! :D)

  3. novembre 8, 2010 8:16

    @ Miss Zen : Rhaa oui, je te confirme un voyage comme ça c’est un budget. Mais comme le long du trip nous changeons régulièrement d’hôtels, je fais dans le budget une moyenne globale avec des nuits entre 30 et 100 euros. Et puis, tant qu’à faire, entre 2 ou 3 motels pas terribles, goûter un peu au… luxe ? ;-)
    Cela dit, les auberges de jeunesse sont des alternatives routardes et petit budget particulièrement intéressantes aux USA, et souvent bien placées !

    @ D. : Waouw… vas-y vite et profites-en ! Ce serait vraiment dommage en effet ^^enfin, je dis ça, mais depuis quelques années on doit aller voir la cousine de mon mari à Montréal, mais ce n’est pas encore fait !!
    Pour les brasseries, c’est hallucinant ! et très bon :-D

  4. novembre 8, 2010 8:32

    Oh ! Comme tu nous donnes envie d’y aller! Et cette vitrine de mappemondes!
    Oui, D. devrait en profiter!!!

  5. Catherine permalink
    novembre 8, 2010 11:57

    Ahhhh (soupir, soupir …), ça ressemble à un endroit pour moi ! Rien que l’idée de cette librairie me fait rêver ! Des livres pour oublier tout ce gris et toute cette pluie ;o)))

  6. novembre 8, 2010 3:04

    @ Isabelle : J’suis d’accord pour pour Danielle… c »est une aubaine d’avoir quelqu’un sur place ^^
    Sinon, une vraie vitrine de déco qui invite au voyage :) J’suis assez fascinée par la déco carte, je me demande si dans mon prochain chez moi je ne vais pas investir dans un « mur planisphère » !

    @ Catherine : je suis sûre que tu t’y plairai, en plus les gens sont d’une gentillesse et coolitude presque anormale (même les vendeuses du magasin Dr Martens…. avec Zok qui met une heure pour se décider :-S) :)) Pour la librairie Powells, une vraie tuerie… y’a des livres jusqu’aux plafonds, sur des étages et étages… c’est vieux, mal foutu en demi-niveaux, ça fait un peu labyrinthe, c’est classé par thème et couleur mais pas facile de s’y reconnaître, et c’est donc… fabuleux !

  7. novembre 8, 2010 4:02

    Comme je te comprends pour le mur planisphère!! J’ai longtemps cherché pour la chambre de mon fils un des planisphères de Air France des années 60 ou 70. sans succès.

    • novembre 8, 2010 4:37

      Ah je vois parfaitement de quoi tu parles Isabelle… j’ai en mémoire une série mode avec une chambre et cette planisphère AF !
      J’ai gardé les références d’un papier peint planisphère vu récemment dans un mag quelconque, je vais rechercher les références :)

  8. novembre 8, 2010 9:21

    Mais c’est super!! Oh merci pour ces recherches!! Quand je pense que je n’ai jamais pensé à en faire une sur internet. À l’époque où j’en voulais, pas d’internet, donc, tu penses, c’était le coup de bol d’en trouver. J’avais demandé à des agences de voyage.
    Celle d’Amazone, c’est celle que j’aime le moins. Il faut enlever les drapeaux dessous et il n’y a pas de gros plan sur un détail de carte. ce qu’il y a sur la deuxième. La dernière est infiniment chic et design… Cela m’ouvre de nouvelles perspectives. Je dois refaire la chambre de mon fils. Mais t’as raison pour l’entrée.

    • novembre 8, 2010 9:34

      Pour une chambre d’ado je trouve ça top aussi :)
      Personnellement, celle que j’aime le mieux est le « monde politique  » que l’on trouve sur ce site très fourni :
      http://www.worldmapsonline.com/political_map_mural.htm et en tant que fan des USA, celle-ci ne me laisse pas indifférente ;-) : http://www.worldmapsonline.com/usa_license_plate_map.htm mais ce sont des plaques sur du bois, donc on est plus dans le wall paper… je m’égare là… voilà ce que c’est de m’engager sur la voie de la déco !!

      Je pense qu’il faut faire la recherche en anglais, plus de chance de trouver quelque chose de sympa ou sur les sites de papier peints suédois, danois etc…

  9. novembre 8, 2010 9:43

    Oui, sympa aussi la carte politique et pour la chambre d’ado, c’est à y réfléchir plus d’une fois. Je suivrai tes conseils pour la recherche en anglais. Les anglo-saxons sont des bêtes en production de papier peint.
    Dire qu’on est parties de Portland pour arriver à des sites de papier peint!!!

  10. novembre 8, 2010 11:28

    C’est très beau ! je dis peut-être une connerie mais il y a un côté Boston non?

  11. novembre 9, 2010 9:11

    @ Isabelle : Je partage ton avis, les anglo saxons sont plus pointus ce qui concerne le wall paper ;-) Culturel ?
    Ah oui, on vient de loin… mais tu m’as emmenée sur un terrain que j’aime beaucoup aussi ;-)

    @ M1 : Je vois bien avec la photo du bâtiment plus ancien en briques rouge et le bâtiment de verre sur le fond ??…
    J’ai lu récemment dans mes guides, que les « découvreurs » de la ville de Portland, tirèrent le nom de la ville à pile ou face… Et c’était ou Portland, ou (je te le donne dans le mille !) : Boston :)))
    Donc non, mise à part cet air de ressemblance à cause de ma photo, rien à voir…. ni en terme d’architecture, ni d’atmosphère ;-) Mais ta remarque était très pertinente !

    • novembre 9, 2010 11:13

      J’avais donc vu juste ! ouf : )
      C’est hallucinant cette histoire de pile ou face ! j’ai retrouvé l’histoire sur wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Portland
      Ce que j’adore chez toi, c’est que chaque post est une découverte : )

      • novembre 10, 2010 9:48

        Merci M1, je prends ça pour un charmant compliment :)
        Oui, rigolo cette anecdote pile ou face !! Lorsque les premiers explorateurs parvinrent dans les terres de l’Ouest, ils donnèrent des noms de villes déjà existantes sur la côte Est (pas inspirés les gars !!) ou alors des noms des pionniers… Cela dit, quelques villes possèdent des noms inspirés par les amérindiens, comme Seattle par exemple, qui vient du chef indien Sealth ;-)

        Pour la photo avec le contraste brique rouge vs immeuble de verre, c’est sûre que j’ai été très influencée par mes images de Boston !! Quelle mémoire visuelle !!

  12. Audrey permalink
    novembre 9, 2010 9:02

    C’est vrai que quand je pense à Portland, c’est le mot « cool » qui me vient à l’esprit. Par contre je sais pas vraiment pourquoi… Pour la musique ?

  13. novembre 9, 2010 9:32

    Oh oui, la vitrine est top ! Je rêve d’aller à Portland pour Halloween (alors que je ne fête jamais Halloween, va savoir !)

  14. novembre 10, 2010 9:51

    @ Audrey : Oui, la culture musicale y est pour beaucoup… ainsi que le mode de vie, bohème mais pas bobo, écolo et récession. Flagrant sur l’article du Glamour !

    @ Marie : C’est trop tard pour cette année ma belle ! L’année prochaine alors ? ;-) et tu te déguisera en quoi ?

  15. novembre 10, 2010 10:59

    En retard pour cette année, en avance pour la prochaine ;)) pourquoi pas en princesse… ou en citrouille, à voir !

    • novembre 10, 2010 2:08

      Un princesse-citrouille ?

      • novembre 12, 2010 9:57

        Oh pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ! une princesse-citrouille sera définitivement mon déguisement d’halloween à Portland ;)

  16. novembre 11, 2010 1:43

    Autant dire que ça m’évoquait rien Portland. Ben maintenant, si. Merci, hein ;-)

  17. novembre 11, 2010 6:47

    J’adore l’architecture de ces villes américaines. Il parait que Portland est une ville hyper active culturellement, j’aimerais beaucoup y passer du temps un jour.

  18. Sunny Side permalink
    novembre 14, 2010 8:59

    Finalement mon retard pour le comment est parfait ! Tes réponses à chacune et chacun sont un post en soi ! Passionnant ! Quant à Portland je n’aurais pas imaginer que les gens y soient so cool. J’y étais restée trop peu de temps. Pour info notre ami est reparti à la base Concordia hier, un peu inquiet malgré tout avec cet hélico qui s’est écrasé !

  19. novembre 14, 2010 6:01

    Quelle chance ! j’adorerais visiter portland !

  20. novembre 14, 2010 8:07

    @ Fri : cette ville là te plairait bien, tiens ;-)

    @ Little style box : et tu te serais fait très plaisir avec les looks de rue !! Nettement au dessus de la moyenne nationale ;-) Culturellement très active en effet… vraiment un endroit attrayant !

    @ Sunny Side : Merci :)
    J’ai vu pour le crash de l’hélico, en effet, la communauté de la base doit être sous le choc. Les deux scientifiques qui y ont perdu la vie étaient bien jeunes :( L’un était sauf erreur de ma région…

    @ Elodie VP : Un excellent sujet pour des articles culturels, modes, d’écologie, de design et autres ^^ pas de Lady Gaga …. mais les Gossip ;-)

  21. novembre 30, 2010 8:15

    J’ai adoré passer quelques jours à Portland, super ville qui bouge bien.

    Ah les autoroutes sur la willamette… Moi je trouve ca hallucinant, ça serait presque gracieux si ce n’etait si laid…

    • décembre 2, 2010 4:17

      Ah oui, ces autoroutes sont moches et impressionnantes (voire même flippantes par endroit tant ça penche de côté ^^) …
      L’Oregon et Portland sont dans mon top 10 de ce trip ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :