Skip to content

En traversant le centre de l’Oregon jusque John Day (OR)

novembre 28, 2010

D’emblée, autant vous l’avouer tout de suite, j’ai adoré parcourir cette portion de route de The Dalles jusqu’à John Day !

A partir de The Dalles, le changement de paysage est radicale.On se retrouve à parcourir une route qui serpente à travers des collines de velours rondes d’un vert profond… Juste avant d’arriver à Biggs Junction, juste en face de Miller’s Island, nous bifurquons à droite sur la Hwy 206 vers le sud, et l’on s’enfonce doucement au coeur de l’état, sur des endroits reculés et intimes comme Wasco.

Juste avant d’arriver à Wasco, sur Fulton Road Canyon (hwy 206), nous passons devant cette église abandonnée (photo tout en haut du billet). Wasco,  bourgade de 381 âmes, axée sur l’agriculture et l’énergie du vent, avec des éoliennes à perte de vue, possède même son petit musée d’histoire de la ville et son dépôt ferroviaire avec un wagon de queue Union Pacifique construit en 1967, retiré du service en 1989, date à laquelle il fut donné à la ville de Wasco qui le déposé dans le square du centre ville.

Nous avions pris notre pause pique-nique à l’abri d’un arbre, assis à l’arrière de notre truck, entre le wagon et l’entrée de la salle de la loge maçonnique du comté…. Avec une énorme tarte au citron meringué au goût chimique, si vous voulez savoir !

Après Wasco, ce sont des kilomètres de « wind farmes » au détour de chaque colline. Le temps est drôlement plus sec ici, la température n’a pas arrêté de grimper, et j’ai regretté pendant un temps de ne pas avoir pris de short dans mes bagages (contrairement à Zok, qui ne s’est pas gêné pour s’arrêter et enfiler le sien…).

Soudain, c’est la surprise dans mon rétro, enthousiasmée par les champs d’éoliennes à perte de vue, il a suffit d’un coup d’oeil distrait dans le rétroviseur pour découvrir une vue étonnante du Mt Hood juste derrière nous (volcan de la même chaîne de Mont St Helens). Jolie vision n’est-ce pas ?

Nous continuons au gré de la route 206, la Wasco-Heppner Road – Cottonwood Road, où nous croisons de nombreuses maisons abandonnées et isolées. Le secteur, très proche de l’Oregon Trail, regorge de d’ailleurs de petites villes fantômes. J’aurai bien voulu faire les détours à travers ces villes, mais la route est encore longue jusqu’au site de John Day !

Nous traversons rapidement la ville de Condon, puis nous prenons la John Day Hwy (Hwy 19). Au croisement de Carter Hill Rd, nous passons devant quelques bâtiments abandonnés de Mayville, puis traversons Fossil. Et après, je ne sais plus bien, il nous restait encore une bonne heure avant d’atteindre les Painted Hills. Quand enfin, au détour de quelques vallées, nous commençons à rencontrer des formations de roches sédimentaires prometteuses.

Voici donc l’aperçu d’une fabuleuse traversée de l’Oregon, par le centre… qui mérite bien plus que la journée que nous lui avions consacrée. Et c’est sans aucun regret, que j’ai modifié quasiment au dernier moment cette partie du parcours, en y rajoutant cette traversée et une nuit à John Day …

Les Painted Hills méritant sans doute un post à elles seules, je vous présenterai le site dans mon prochain billet.

To be continued … ;-)

18 commentaires leave one →
  1. novembre 29, 2010 8:34

    Je comprends ton enthousiasme au vu de tes photos. Les champs d’éoliennes doivent être impressionnants. Pourquoi y-a-t-il autant de villes fantômes et de maisons abandonnées dans cette région? Me réjouis de découvrir ces magnifiques cailloux….

    • novembre 29, 2010 10:51

      Aux Etats Unis la plupart des villes fantômes sont des « villes champignons » surgissant au milieu de nulle part (voire dans des terrains parfois hostiles) ayant connu une activité démographique et économique soudaine, souvent à proximité d’un gisement de matière première (or ou autres minerais), ou de l’exploitation forestière.
      Les ressources épuisées, les villes sont délaissées, d’autant que certaines sont isolées et loin des voies de transport ou de communauté urbaine. Dans l’Ouest ce sont principalement ce genre de villes fantôme, dont certaines sont particulièrement bien conservées, mais parfois difficiles d’accès (nous le verrons dans l’Idaho …).
      Les champs d’éoliennes sont impressionnants, quoique moins que celui qui se trouve à l’Est de San Francisco, car ici les éoliennes sont relativement basses, alors que là bas elles sont gigantesques ! Tu te doutes, c’est très photogénique ;-)

  2. Audrey permalink
    novembre 29, 2010 2:13

    En fait en voyant ces photos, je me dis d’abord que c’est vraiment immense.

    La photo du Mont Hood est superbe ! En gros, si tu n’avais pas regardé par hasard dans le rétro, tu l’aurais loupée ? ;)

    • novembre 29, 2010 8:24

      @ Audrey : Immense ! D’où ce sentiment de liberté qui t’étreint une fois arrivés dans ce genre de paysage :)
      En gros, oui, le Mont Hodd, j’aurais pu le louper… parce que l’on arrêtait pas de regarder les champs d’éoliennes, et puis d’un coup… Ooopsss, dans mon rétro de droite, le Mont, majestueux, il semble si près !

  3. Sunny Side permalink
    novembre 29, 2010 4:34

    Magique ce coin et ces roches sur la dernière photo ! On doit se sentir tout petit et perdu ! Une panne et c’est un film qui commence …

    • novembre 29, 2010 8:25

      D’ailleurs, on ne prend jamais de GPS, ce n’est pas pour rien ;-)
      Non, même pas perdus, jamais vraiment…. petits oui, mais tu sais, ce sentiment de liberté …

  4. novembre 29, 2010 6:56

    Ce sont les villes fantôme qui me fascinent… Très Lucky Luke tout ça! Cela me fait rêver… Soupir.. J’ai montré votre périple à mon homme qui vous a trouvé très courageux. Pas le genre à choisir ce type de vacances.
    Je crois qu’il a vu trop de films, il aurait peur de tomber sur un type avec une tronçonneuse.

    • novembre 29, 2010 7:46

      on est tombés sur un mec avec une tronçonneuse !!!!

    • novembre 29, 2010 8:28

      Pas vraiment de courage dans notre démarche, on fait notre trip à l’avance, les hébergements sont réservés à l’avance (trop de galères les fois où ce n’était pas le cas), notre aventure reste encadrée et puis aux States, ce n’est pas très compliqué … ;)
      Après oui, le type avec le tronçonneuse, on l’a bien rencontré, mais il était complètement inoffensif … J’en reparlerai plus tard, l’un des moments clefs de ce voyage !

  5. novembre 29, 2010 7:49

    LOL!!!! Il vous a poursuivis?

  6. novembre 30, 2010 12:08

    Ces photos de grands espaces sont sublimes. J’adore celle avec la route et la montagne enneigée derrière. La composition est parfaite !

    • décembre 2, 2010 4:15

      Merci :) venant de toi, c’est un sacré compliment !

  7. Sunny Side permalink
    décembre 4, 2010 1:35

    http://www.rue89.com/oelpv/2010/12/04/mois-de-la-photo-a-paris-la-fraicheur-vient-du-nord-177628 vient de lire ceci , te le poste pour Iain Baxter tu comprendras quand tu liras !

    • décembre 7, 2010 4:23

      Oui, effectivement !! J’ai lu pour Iain Baxter ;-)
      Dire que nous possédons nous aussi des bandes et des bandes de 2 road trip, le premier dans l’Ouest en 2004 et un en Grèce en 2004 également. Le problème c’était sur un ancien format et je n’ai pas eu le temps de numériser le tout …
      Les suivants on a fait plus de photos que de films … parce que de toutes façons on arrête pas de faire les ânes devant la caméra et au final on a du mal à concilier photos et films …
      Merci pour le lien en tout cas ;-)

  8. décembre 11, 2010 11:37

    Comme d’habitude , il y a une impression de déjà vu dans ces photos ! A la lecture de tes billets , je me rends compte qu’à travers tous les films américains que nous avon pu voir depuis notre enfance, nous sommes complétement intoxiqués de culture et paysage américain..
    La photo avec les éoliennes et le Mount Hood en fond est superbe !!

  9. décembre 13, 2010 2:55

    Coucou, j’ai lu un de petit com sur le site accro de la mode

    Ou tu parlez que c’est étrange le pouvoir des lunettes, que ton mari adore quand tu en portes.
    Moi je suis pareille, je suis accroc quand ma copine porte ses lunettes, j’adore trop, pour ma part j’en porte aussi et j’aime en porter.
    Cela me rend trop heureux que les lunettes c’est vraiment devenu un phénomène de mode.
    Passe me faire un petit coucou sur mon blog tu en apprendra un peu plus sur l’amour des lunettes
    A+

Trackbacks

  1. One day at John Day (Oregon) – Painted Hills (John Day Fossil Beds NM) « The Mariga’Z Bulle
  2. Petites explications avant Yellowstone (Wyoming) « The Mariga’Z Bulle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :