Skip to content

« Indignez-vous ! »

janvier 9, 2011

© Wikipedia

Que ce soit clair, je n’ai pas lu le livre de Stephane Hessel… je lui ai juste emprunté son titre.

Avez-vous remarqué parfois comme des idées ou des images vous assaillent subitement presque au même moment. C’est à se demander parfois … Si c’est un signe ? Si c’est dans l’air du temps pour peu que l’on parvienne à y attraper quelque chose ?  Si c’est le fruit d’un croisement aléatoire ? Ou encore si notre esprit s’est soudain ouvert à une idée ?

Difficile à dire…

1942

L’avez-vous su ? « Rosie la Riveteuse a dévissé » , moins connue sous le nom de Geraldine Hoff Doyle, celle dont la photo avait inspiré l’illustrateur J. Howard Miller pour ses affiches appelant à l’effort de guerre en 1942, nous a quitté le 26 décembre dernier.

1960

J’ai commencé  à regarder Mad Men (saison 1 pour l’instant) depuis le temps, tout le monde en parle, ses treize Emmy Awards et ses quatre Golden Globe… où j’ai hâte d’y voir enfin les femmes s’émanciper !

1929

La cousine de Zok qui vit au Canada m’a offert à Noël un roman de Marie Laberge : Gabrielle, Le goût du Bonheur . Commencé depuis quelques jours, j’ai bien du mal à quitter la lecture de cette saga de plus de 600 pages dans le Québec de l’avant guerre, juste après la grande crise de 1929… Les suffragettes …

© Wikipedia

Juste pour remettre un fil continu sur la frise chronologique, le mouvement des suffragettes a débuté  en 1903 au Royaume-Uni. Il aura fallu attendre la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour qu’en 1944 les femmes françaises obtiennent le droit de vote. Cela me laisse songeuse, pas vous ?

Tout ça pour ça :

Je me demandais juste quelle femme j’aurais pu être en 1929, en 1942, ou en 1960 ?

Me serais-je indignée ?

19 commentaires leave one →
  1. janvier 9, 2011 4:08

    Le lien de la boîte à image est extra, non je ne le savais pas, merci!!!
    Pour Mad Men, je n’ai pas trouvé que les femmes s’y emmancipaient plus que ça(ou pas encore), tu me dira ce que tu en pense.
    Quand à cette saga, elle me tente bien tiens:)

    • janvier 9, 2011 7:23

      Pour Mad Men, je n’en suis qu’au début…. les portraits féminins sont très caricaturaux, mais néanmoins, pour les plus soumises on a hâte qu’elles prennent de l’indépendance, ou partent en vrille comme Betty Drapper en desperate housewife ;-)
      Je pense que le changement social et moral avance avec les saisons ?
      Pour la saga de Marie Laberge c’est prenant au possible, mais aussi très rigolo avec des expressions québécoises impossibles !

  2. Audrey permalink
    janvier 9, 2011 6:08

    Ahlala, dire que je n’ai pas encore repris Mad Men, alors que je l’avais débutée il y a un moment ! Mais dans mes bonnes résolutions de janvier, j’ai ajouté une politique d’achat de dvd d’occas pour les séries, donc ça pourrait venir !

    Sinon, un peu difficile ta question… mais justement il n’y a pas longtemps, en regardant Persepolis, je me la posais aussi… Pas moyen d’y répondre (ou bien peur de me dire que je n’aurai peut-être rien fait) .

    • janvier 9, 2011 7:29

      A l’inverse, nous avons fait du ménage dans nos DVD et revendu sur Amazon ceux que nous ne voulions conserver…
      Je n’ai pas la réponse à cette question ou cas de conscience, car de prime abord, je dirais que jamais je n’aurais pu vivre la soumission morale et sociale imposée aux femmes à ces époques. Mais après réflexion, je me dit aussi que mon éducation y est pour beaucoup. J’aurai vécu à ces époques respectives, j’aurais eu une « éducation formatée » sur le modèle social et morale de l’époque et n’aurai peut être effectivement rien fait …

      N’ai pas encore lu la BD biographique de Marjane Satrapi, mais j’imagine bien un cas de conscience identique :)

  3. janvier 9, 2011 8:01

    Ce qui me laisse encore plus songeuse c’est de savoir qu’en France, il a fallu attendre le début des années 70 pour qu’une femme puisse ouvrir un compte en banque sans l’accord de son mari … Eh oui … Qu’aurions-nous fait ?! Et aussi, que faisons-nous maintenant ?
    Cela dit, j’irai voir ce livre sur le Québec (mon beau pays …). Je suis fascinée par cette Nouvelle France vibrante qui a poursuivi son chemin loin de nous …
    Ravie de te voir une si belle inspiration ;o)

    • janvier 9, 2011 9:50

      Merci Catherine :)
      Figure toi que pour les comptes nous en avons parlé avec Zok il y a peu.. Un passé si proche de nous, n’est-ce pas ?! ah, et aujourd’hui je suis ravie de ne pas avoir besoin de mon mari pour ouvrir un compte :)
      Je te conseille ce bouquin, il est vraiment très entraînant… je souris à chaque expression québécoise, je m’insurge devant la soumission de certaines femmes, je découvre toute une culture !

      • janvier 9, 2011 10:40

        ça et le colonialisme, je crois que ce sont les deux sujets où je peux devenir fou rien qu’à en parler…

  4. janvier 9, 2011 10:54

    Le « combat » serait grosso modo le même… là ce ne serait pas le sexe considéré comme inférieur, mais une autre ethnie. Toujours la soumission …
    Tu imagines le « statut » de la femme indigène à l’époque coloniale ?

    • janvier 9, 2011 11:05

      Et le droit au vote, et le droit à l’avortement, c’est tout récent !

      Sinon j’ai pas accroché Mad Men, je préfère de loins Swingtown !

      • janvier 10, 2011 3:36

        Si récent !!
        Dire qu’au siècle dernier le dernier condamné à mort en France a été guillotiné … et j’étais déjà née…

        Pour Mad Men, je pense que c’est une historie de rythme… Le rythme assez lent de la série est sans doute moins addictif.
        Zok déteste la musique du générique, il trouve ça glauque, alors que moi j’adore :) Les quelques épisodes vu pour l’instant me laissent tout de même sur l’idée que les personnages sont assez caricaturaux… mais le ton global et l’ambiance 60’s restent des atouts !
        Je te dirai ce que j’en pense à la fin de la saison :)
        Swingtown, alors… J’en avais vu quelques images lors de mon dernier trip NY en 2008. C’est très 70’s… c’est bizarre, mais les larges cols et les pantalon pat’d’ef ça me tente tout de suite moins. Il faut dire que grandir avec Super Jaimie, l’Homme qui valait 3 milliard et Starky & Hutch, laisse des séquelles ?! :D

  5. Sunny Side permalink
    janvier 10, 2011 9:22

    http://www.indiesart.com/artist/248-kelly-reemtsen
    Super question ! Peut-être sommes nous la somme de ce que nous avons été … ? S’indigner est aussi vital que respirer ! Beau post !

    • janvier 10, 2011 3:38

      Merci Sunny :)
      Ah ! Merci pour cette série de housewifes sans doute un peu desesperates ?! Elles rejoignent parfaitement Bety Drapper et son fusil ;) Tu m’étonnes toujours, tu as l’oeil !

  6. janvier 10, 2011 10:46

    Oui, beau post!! J’ignorais tout de Rosie la riveteuse. Excellent ce post du Monde.fr ! Je pense souvent à ces suffragettes à qui on doit tellement.
    Sinon, pour Hessel, c’est drôle, j’ai acheté le bouquin samedi. Pour mon fils d’abord, je le lirai ensuite. Quand à Mad men, toujours pas vu. je crois que j’ai définitivement décroché avec les séries. je ne vois pas où trouver le temps pour voir toutes celles que je n’ai pas vues.

    • janvier 10, 2011 3:40

      Tu nous diras pour le bouquin d’Hessel ! J’attendrai avant de le lire, au risque de m’enflammer (peut-être ?) …
      En dehors du contexte dramatique, je pense que la série te plairait pour l’univers 60’s parfaitement stylé. On ne peut s’empêcher de penser à Hichtcock dès le générique !

  7. janvier 10, 2011 3:04

    Excellent post!

    J’ai lu récemment un beau roman de Tracy Chevalier, « Le Récital des Anges », dont l’action se passe au Royaume-Uni avec le mouvement des Suffragettes.

  8. janvier 10, 2011 3:48

    Merci Cla et Bienvenue :)
    Je note… Le nom de Tracy Chevalier, ne me disait rien, jusqu’à ce que je visite mon ami Wiipedia qui m’informe qu’elle est également l’auteur du roman historique de la Jeune fille à la Perle qui a inspiré le film éponyme (pas vu, mais me souviens que Scarlett Johanssen y tient le rôle de la fameuse jeune fille, sauf erreur)….
    Continuer sur ma lancée pourrait être intéressant ;)

  9. janvier 12, 2011 1:43

    Me suis déjà demandé aussi quelle femme j’aurais bien pu être et si j’aurais rué dans les brancards…

    • janvier 12, 2011 8:26

      La question est valable pour tout ce qui a fait changé le monde, mis fin aux guerres etc.
      Qu’aurions-nous fait ?
      Probablement rien, et à la question d’hier de ma blonde ci-dessus « pourquoi certaines femmes acceptent d’être sous cette emprise _ encore aujourd’hui », y’a plein de réponses, par peur, par éducation mais surtout par confort, ce même confort qui fait que les héros sont rares et les lâches pas tous des salopards…

      Pour ceux qui prétendent qu’ils auraient fait quelque chose, je leur demande ce qu’ils font aujourd’hui, ce ne sont pas les sujets de révolte et les actions à mener qui manquent…

      S’il y avait eu la télé dans tous les foyers en 40/45, le monde entier serait allemand.

  10. février 6, 2011 10:16

    Beaucoup de choses m’indignent en ce moment même si je n’ai pas encore parcouru le pamphlet de Stéphane Hessel… et à y réfléchir , en faisant la liste, je pense qu’une bonne moitié de ces sujets ne m’auraient pas préoccuper au temps des suffragettes ou même à l’époque de Mad Men (pas vu jusqu’à présent .. ) … qu’en déduire ?? J’évite d’y réfléchir , je crois que cela me déprimerait !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :