Skip to content

Malaise à John Day (Oregon)

janvier 23, 2011

Motel Americas Best Value, John Day (Oregon) – photo by Zok, mai 2010

Mais revenons-en à notre périple à travers le Nord-Ouest des Etats-Unis, si vous le voulez bien …

J’ai évoqué précédemment combien John Day, bourgade de moins de 1 800 âmes, nous apparu … pas vraiment inhospitalière, mais tout d’un coup très reculée, un trouble assez difficile à exprimer… La nuit à l’Americas Best Value Inn pour, si je me souviens bien, plus de 80 euros, était prohibitive compte tenu l’état du motel… mais il n’y a vraiment pas grand chose d’autre, c’était un trou !

… Il suffit que Zok vous met en tête les premières notes du Duelling Banjos de Délivrance* et c’est parti !

Seven Day Adventist Church, John Day (Oregon) – mai 2010

Une bonne surprise cependant à l’Outpost sur Main Street, qui, malgré l’allure d’un restaurant à touristes, serait plutôt un repère de locaux. On y mange très bien et leurs pommes de terres sautées étaient succulentes ! Pour rappel, nous sommes juste à une encablure de l’Idaho, l’état de la pomme de terre ! On y a dîné, mais aussi pris notre breakfast le lendemain (avec des pommes de terre, ça va de soi !).

Outpost, John Day (Oregon) – mai 2010

En Oregon, à la station essence, on vous sert. Ce qui n’est pas le cas de la plupart des autres états. On s’adapte… Le pompiste de John Day avec qui nous faisons, le temps d’un plein, une petite causette, nous apprend que son cousin est fasciné par la France (le soir même, il a du dire au dit cousin qu’il avait eu des français à sa pompe), il nous a également demandé d’où on venait (Portland), où l’on allait (Boise, Idaho) et ce que l’on allait bien pouvoir faire à Boise, genre  » y’a rien à faire là bas » et qu’est-ce que des étrangers comme nous faisions dans le coin ? Ce n’était pas hostile, mais curieux …

Laundromat, John Day (Oregon) –  mai 2010

Au lavomatic, arrêt obligatoire étant donné que nous avons pris l’habitude d’alléger nos bagages (… d’ailleurs on s’améliore d’année en année !) une étonnante affiche  » No Hate, No Aryan Nation, No Neo-Nazi, etc … »  est placardée sur le tableau . Assez naïvement, j’étais loin d’imaginer que les idéologies nazies avaient parcouru autant de distance et pouvaient encore être « en vogue » dans certains états.

J’eus l’explication d’abord dans mon guide Lonely Planet, et plus précisément dans les pages consacrées à l’Idaho (état limitrophe) qui aurait attiré un grand nombre de néo-nazis à l’époque des opérations du groupuscule « Aryan Nation ».

Pour la petite histoire, un certain Richard G. Butler, originaire du Colorado, était venu s’installer dans les 70’s au le nord de l’Idaho pour diffuser son message de haine, parce qu’il y avait été impressionné par la grande proportion de « population blanche » de cet état. Si l’on en croit Wikipedia, après les déboires financiers du groupe suite à un procès perdu en 2000, il se scinda en 3 groupes principaux, que l’on retrouve sous certaines appellations telles que :  « L’Eglise des fils de Yahveh », « Légion of Saints » ou encore « Eglise de Jésus Christ chrétien » (!).

Road John Day to Baker City, John Day (Oregon) – mai 2010

Puis grâce à quelques informations glanées sur le net, j’appris qu’au début de cette année 2010, soit à peine quelques mois avant notre venue, le passage d’un leader actuel du Groupe d’Aryan Nations, Paul Mullet, en pour-parler avec une agence immobilière de John Day dans le but d’y établir un quartier général du groupe aurait laissé la ville en émoi ! Le comté de Grant ne partageant pas les « valeurs » de ce groupe …

Road John Day to Baker City, John Day (Oregon) – mai 2010

Nous quittons John Day pour reprendre l’Interstate 84 vers Baker City et atteindre Boise (Idaho), notre prochaine étape. Jusque Baker City, une belle vallée verte et sauvage défile le long de la route avec dans le fond la superbe  Forêt de Malheur qui siège sur les Montagnes Bleues de l’Oregon.

 

* Musique entêtante dans Délivrance (1972).  Pour mémoire, le film se déroule en Géorgie …

13 commentaires leave one →
  1. janvier 23, 2011 10:25

    Donc si je résume bien, il n’y a que les pommes de terres sautées qui valent le détour? : )

    • janvier 24, 2011 2:22

      A vrai dire, on ne s’attendait pas à y manger aussi bien et pour un tarif dérisoire si je me souviens bien… contrairement à l’hébergement !
      Sinon, la route est vraiment belle jusque Baker City. Je regrette que l’on ait pas eu plus de temps devant nous, car plusieurs villes fantômes renommées dans le secteur, mais un détour de + d’une heure compte tenu les routes non pavées …
      On était pile poil sur le chemin de l’Oregon Trail !

  2. Sunny Side permalink
    janvier 24, 2011 9:09

    Vous êtes courageux … d’aller vous perdre dans ces endroits !

    • janvier 24, 2011 2:24

      Le seul endroit que j’ai trouvé depuis la France pour point de chute après le parc de Fossil Beds… Courageux, non quand même pas, on le serait sans doute au fin fond de la Patagonie !

  3. janvier 24, 2011 9:34

    Trop fort!! Je vois que je n’étais pas la seule à penser à « Délivrance » en suivant tes péripéties!!! Incroyable le coup de la « aryen Nation » ! On croit rêver!!! Les pauvres habitants… Déjà ils habitent dans un trou, ensuite y’a des malades qui viennent leur dire ce qu’il faut penser !!!

    • janvier 24, 2011 2:26

      Je me souviens que tu avais déjà évoqué Délivrance précédemment :)
      C’est ici que l’on y a songé le plus !! Sans compter les groupuscules nazis …

  4. Audrey permalink
    janvier 24, 2011 8:31

    Je sais pas si je serai allée spontanément me promener par là… Mais pourquoi pas ! Finalement j’irai bien visiter ce genre de coins un peu « trou au milieu de nulle part »… visiter hein, pas y vivre :)

    • janvier 26, 2011 11:18

      Spontanément, non, j’en doute.
      Mais c’est un lieu de passage pratique si tu souhaites visiter les 3 sites des John Day Fossils Beds qui sont des lieux incontournables pour les fans de géologies ou les curieux comme nous. C’est certain que les bus à touristes n’empruntent guère les routes du secteur.
      C’est pourtant dommage, car la traversée de l’Oregon de la Columbia River jusqu’à Baker City s’est révélée avec des paysages sublimes… A chaque nouveau virage, un autre paysage s’offre à nos yeux et ça…. ça n’a pas de prix évidemment ;-)
      Après, quand tu tombes dans des coins un peu reculés, c’est évident les étrangers y étant rares (ou pas forcément les bienvenus comme ceux qui appartiennent au groupe Aryan Nation ^^), ils attirent l’attention ! (A moins que mes origines germaniques évidentes aient fait tiquer les locaux ??).

      Avec le recul, l’Oregon reste tout de même l’un de mes états préférés lors de cette traversée :)

  5. janvier 26, 2011 7:42

    J’adore tes voyages qui sont de vrais voyages : l’inconnu, des endroits ignores, des vrais découvertes. Genial !

    • janvier 26, 2011 11:19

      Merci Miss Zen pour ton compliment, j’en suis touchée :)
      Que dire sinon qu’après le voyage, je découvre encore de nouvelles choses sur les endroits traversés et j’aime les partager à travers cet espace :)

  6. janvier 31, 2011 3:30

    Ton périple dans ce coin perdu m’a fait pensé au même style de périple que nous avons eu en s’arrêtant à Yuma. Un trou perdu à la frontière mexicaine (passage obligé si on ne voulait pas s’enfiler trop de Km) et où les touristes ne sont bien hyper-bienvenus. Mais au contraire de toi, on n’a rien trouvé de bon à manger, même du local. On en ri toujours….

    • février 2, 2011 3:07

      Aha ! Vous vouliez vous faire un « 3h10 pour Yuma » ? :)
      Effectivement, ces coins là, même si sur le coup un peu inquiétants, font de bons souvenirs !

  7. février 2, 2011 4:41

    Je suis revenu..) m’enfin! j’étais jamais tres loin..
    (par contre le lien blogroll, y roll pas tres bien.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :