Skip to content

Twin Falls (Idaho)

avril 22, 2011

Twin Falls est vraiment un drôle d’endroit…. cette ville nous a fait une curieuse impression !

D’abord on y arrive en enjambant un énorme canyon verdoyant creusé par la Snake River d’une étrange beauté en passant sur un impressionnant ouvrage en fer. L’entrée en matière m’a tout simplement sidérée, et n’ai pas pu faire autrement que de nous arrêter pour profiter de la vue sur les bas côtés prévus à cet effet. On se doute à peine de l’existence du canyon on arrivant, c’est pourquoi on est assez surpris. J’ai trouvé cette vue sur le canyon surréaliste ! Dommage, que les photos ne puissent rendre l’ensemble…

Après avoir admiré l’ouvrage d’art, le Perinne Bridge d’où le base jumping est à priori légal, curieusement la traversée du pont m’a parue vraiment pénible. Il faut dire que j’ai une peur irrationnelle du vide … je ne parle même pas des décollages en avion ! D’ailleurs, je suis à l’écoute de tous vos trucs (plantes magiques ou incantations secrètes) qui m’éviteraient de respirer dans le sac en papier dès que le gros zavion décolle, et de me ridiculiser ou encore faire paniquer mes voisins (à savoir ce mal ne m’atteint que dans les gros porteurs… j’ai pourtant subi survécu à plus de 30 décollages dans les 6 dernières années) …

Bon, fermons la parenthèse sur mes angoisses, on analysera cela en mp si vous voulez pour revenir à Twin Falls …

La seconde chose curieuse était que les magasins de la ville semblaient à la nuit tombée plus que fréquentés, voire assaillis par les filles de familles mormones fondamentalistes identifiables à leur look très Juniper Creek *  …  Ceci me laisse toujours perplexe, et l’on y peut rien !

Mais revenons-en à Twin Falls, qui comme son nom l’indique, possède des chutes d’eau remarquables … Alors pour les Twin Falls que nous avons cherché à travers la ville pendant plus d’une heure, sans que personne ne nous indique vraiment la même direction. Bref, nous ne les avons jamais trouvées et pour cause, on apprit plus tard qu’elles étaient simplement à sec …

Le clou du spectacle sont les Shoshone Falls que l’on appelle aussi « les chutes du Niagara de l’Ouest ». Elles seraient 36 pieds (11 mètres) plus longues que les Niagara Falls (que je n’ai pas encore vues), mais sans doute pas aussi impressionnantes ?!

Elles aussi on les a cherchées… puis trouvées à 5 miles à l’est du centre ville, le long du canyon de la Snake. Le débit de l’eau ne semblait toutefois pas à son summum, d’où une impression mitigée quand nous avons appris qu’on les comparait habituellement aux Niagara Falls …

Twin Falls, Idaho, juste le temps d’une étape, une soirée et une nuit, mais valait tout de même le détour ! Nous reprendrons la route le lendemain matin pour entamer la traversée de l’autre moitié du sud de l’état pour y découvrir un paysage à peine décrit dans la plupart des guides, alors qu’il est vraiment digne d’intérêt !

Dépliant du site des Shoshone Falls – entrée 3$ par voiture

* les spectateurs et/ou inconditionnels de la série Big Love (HBO) m’auront compris…

13 commentaires leave one →
  1. Audrey permalink
    avril 23, 2011 6:50

    Donc c’est pas en prenant l’avion souvent qu’on a moins peur. C’est noté.
    Le pont fait un poil fantomatique, non ?

    • avril 23, 2011 10:52

      Pour l’avion, je ne saurai te l’affirmer, mais dans mon cas, je dois approcher des 100 décollages et franchement, c’est de pire en pire …
      Pour le pont, c’est vrai que la lumière de l’après midi avec un ciel légèrement orageux donne une drôle d’ambiance renforcé par la structure en fer rouillé….. rouillé !

  2. Sunny Side permalink
    avril 23, 2011 8:14

    Encore une découverte, j’aime beaucoup l’allure de ces pierres avec les chutes d’eau. Quelle torture que de traverser ce pont ! Le décollage en avion j’adore mais le vide l’horreur. A Barcelone je me suis ridiculisée en arrivant en haut de la sagrada (l’ascenseur monte trop vite) mes jambes m’ont lâchée, assise par terre au bord de l’évanouissement, tour eiffel pareil, quant à NYC impossible d’aller trop haut ! En acupuncture, il y a un point « peur du Vide » relié au méridien de la vésicule biliaire. tu me donnes l’idée de rechercher exactement. Où allez-vous l’an prochain ?

  3. Sunny Side permalink
    avril 23, 2011 8:31

    Je me suis trompée c’est le méridien Vessie qui parcoure le dos en parallèle à la colonne vertébrale. « Mal de montagne » 14V; vertige des hauteurs au 10V … à tester …

    • avril 23, 2011 10:57

      Alors les ascenseurs extérieurs par exemple, c’est mission impossible… à partir du 4è étage je commence à me trouver mal :(
      Punaise, voilà ! à tester l’acuponcture … je vais regarder aussi côté homéopathie… J’ai vidé mon Rescue Fleurs de Bach au décollage à Salt Lake City ^^
      Alors que la montagne, globalement tant que j’ai les pieds au sol, ça va…
      En revanche, j’ai fait mon baptême accro-branche tétanisée … j’suis à peine parvenue à monter sur la première planche …

      • avril 23, 2011 11:00

        pfff, on fait les réponses en même temps et on parle de la même chose… copieuse !!

    • avril 23, 2011 10:58

      pour la peur du vide je te conseille le méridien « accro-branche avec enfant », j’arrivais pas à monter sur une échelle et maintenant… ben mieux.

      sinon, c’est beau mais ça manque de soleil ! et le pont il est tout rouillé, quelle idée d’aller dans des endroits pareils !!

      • avril 23, 2011 1:08

        Rouillé-vieille-branche ?

        Tu es parvenu à contenir ton angoisse plus facilement que moi… alors que je monte sans pb sur une échelle… J’ai en revanche, plus de mal à descendre. Ca reste irrationnel et pourtant je suis convaincue qu’il existe une explication scientifique, en rapport avec mes pbs ORL enfant ? une montée de sucre due au stress qui provoque une crise de tétanie ? Les mains moites sont un symptôme … (House sort de ce corps ?)

      • avril 24, 2011 8:20

        House ? Ben c’est un lupus alors !

  4. avril 25, 2011 9:14

    Le site a l’air grandiose. La derniere photo avec ‘la petite maison’ en bas des chutes represente assez bien le côté spectaculaire …
    Sinon, je suis surprise d’apprendre que tu as peur en avion. Pour une grande voyageuse comme toi, ce doit être un drame …

    • avril 25, 2011 7:01

      Le plus troublant, c’est que cette angoisse ne m’empêche absolument pas de voyager … C’est juste avant de monter dans l’avion (quand il est énorme, j’appréhende le prochain airbus a388 dans quelques mois) et au mieux au décollage avant d’atteindre l’altitude de croisière … je prends sur moi, mais j’ai les mains super moites et la dernière fois, respirer dans le sac en papier (pas fait pour vomir quoiqu’on en dise …) m’a été salutaire (mes voisins avaient l’air super angoissés… au final, je ne sais si c’est moi qu’il leur ai communiqué mon angoisse ou si vraiment ce décollage à SLT était laborieux… bon, c’était mouvementé !)…

      • avril 25, 2011 7:02

        Je crois que c’est à la fois un problème de claustrophobie et de « je-ne-suis-pas-aux-commandes » ???

  5. avril 25, 2011 8:09

    Les photos en jettent un max… Alors, qu’est-ce que ça doit être en vrai ?!!! Époustouflant, je présume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :