Skip to content

Comment tu voyages ? Ou réussir son trip dans l’Ouest Américain

avril 5, 2010

Que les aficionados des Clubs de vacances et des séjours transats à l’ombre des cocotiers passent leur chemin… Voici un monde de découvertes et d’aventures pensés et organisés dans une transe monomaniaque… Ce post (long !) risque de vous ennuyer… bien qu’il soit plus anecdotique que pratique !

Il existe plusieurs manières de découvrir l’Ouest des Etats-Unis…. Je n’affirme pas que la mienne soit la meilleure, cela fait sans doute partie de tout un état d’esprit (d’ailleurs j’ai achevé le Zok au dernier… je vais tenter d’être moins dingue cette fois ?! parce qu’il commence à devenir méfiant ^^)…

Cinq aventures outre Atlantique sont derrières nous… la prochaine se profile (très vite) à l’horizon… Voici un peu notre making of du voyage outre Atlantique !

Le circuit:

Si vous en êtes à votre premier trip, commandez un maximum de brochures avec des autotours clefs en main et inspirez-vous en, notamment au niveau des distances, des circuits, des villes où dormir etc… il existe bon nombre d’autotours et de circuits accessibles sur le web chez les marchands de voyages spécialisés. Vous pouvez même demander un devis, avec un cahier des charges particulier… ou encore naviguer sur les nombreux journaux de voyage  en ligne sur le web !

Croisez et compléter les informations avec des guides ad hoc... Chaque guide a ses particularités, le mieux est d’en prendre plusieurs, car il y en a un qui va plutôt vous donner de bonnes adresses pratiques y compris hébergement et restauration, d’autres seront plus magnanimes sur les sites à visites, d’autres plus loquaces sur les randonnées, promenades et activités en tout genre. Je possède presque une quarantaine de guides divers sur le continent nord américain, et je serai bien embêtée si je devais ne m’en tenir qu’à un seul pour un voyage ! Rassurez-vous, je voyage léger, je n’en prends qu’un, voire 2, le reste me suis dans un gros road-book : compilation de copies de guides, pages de guides locaux, téléchargement de documents divers, etc…

Si vous avez des doutes, interrogez des blogueurs (comme moi, quoi !) ou mieux, des forumeurs, notamment ceux qui sévissent sur forumvoyages. com ! Ne soyez pas timides, tout le monde se fera un plaisir (et un devoir !) de renseigner ceux qui prennent le temps de préparer leur parcours… J’en profite pour glisser un merci à Philippe Shuler qui m’a été d’une grande aide lors de la préparation de mon trip 2007 et sans qui mon trip d’alors n’aurait pas eu le même goût de « hors des sentiers battus »… également à Bern, qui cette année m’a permis de mieux appréhender cette partie de l’Ouest que je ne connais pas encore !

Un site vraiment bien fait avec des randonnées et cartes topographies, en français, par des passionnés (notamment Philippe cité plus haut) : Les merveilles de l’Ouest Américains. D’autres liens sur ma page consacrée à l’Ouest Américain.

Renseignez-vous, documentez-vous… Sans être tombée par hasard sur un site, nous n’aurions jamais trouvé le Horseshoe Bend (en photo tout en haut) à l’époque peu connu (2004), ou encore nous n’aurions pas mis toutes les chances de notre côté pour gagner des places de randonnée sur la fameuse Wave (2007) !

Voilà, vous l’avez compris, nous comparons tout et réservons tout nous même via le net et les agences en ligne, et nous concevons nous même notre circuit en fonction de nos envies. Personnellement, nous aimons mixer l’urbain et les grands espaces, ainsi que shopping et randonnées hors sentiers battus  !

Quelques conseils dans le désordre :

  • Les distances entre les points d’intérêts et les hébergements : j’ai longtemps utilisé Mapquest, mais aujourd’hui je n’utilise plus que Google map (que l’on peu aussi télécharger sur son smart phone) Que je juge assez juste au niveau des distances et de l’estimation-temps, les erreurs et les bugs sont assez rares. Attention, nous sommes anti-GPS, rien ne vaut les bonnes vieilles cartes (en l’occurrence pour les Etats-Unis, c’est Rand McNally, que nous avons remplacée depuis peu par le Road Atlas de Mapquest), avec le risque et le plaisir de se perdre…
  • Le circuit, parfois sur la carte, il peut sembler évident que d’un point A à un point C, on passe par le B, mais en fait non , c’est pas toujours aussi simple, certaines routes sont fermées de octobre à mai, pour cause de neige ou autre… Il est donc important  de se renseigner, sous peine de faire de longs détours de plusieurs heures, pas prévus…
  • Pas de danger particulier, hormis dans la nature (animaux sauvages, canyons, route inondée…), il suffit d’être prudent et raisonnable… Un arrêt dans les Visitor Center lors de la visite d’un parc est amplement conseillé !
  • Les américains sont super aimables avec les touristes… Vous prendrez même goût à ces accostages typiquement américains, que certains pourront qualifier de superficiels, qui dès que vous ouvrez un plan ou une carte routière, vous ne resterez pas 5 mn sans qu’une personne vous propose de l’aide !! Vous sentirez aussi peu à peu cette coolitude américaine est contagieuse… Les gens sont courtois : en voiture, dans une queue d’attente… ne vous imaginez même pas griller une priorité, vous seriez vite perçu comme un « terroriste européen » ^^

Un détail important… les conditions climatiques :

Pour la météo, rien ne vaut le site : weather.com . Parfois les contrastes entre les différentes régions et même d’une ville à l’autre sont énormes… L.A. peut ressembler à une fournaise dès la mi-mai et à 400 miles de là, à San Francisco vous remettrez bien une polaire ! (les vendeurs de polaires sont légions là bas… un drôle de climat à l’ombre et au soleil il y a plus de 10° de différence. Il fait d’ailleurs meilleur à Sausalito, de l’autre côté du Golden Gate Bridge !).

La côte Pacifique réserve à priori quelques surprises climatiques… on va encore tester pour vous… Euh, d’ailleurs, pour ceux qui ont vu (ou lu ?)  Twilight, ça vous donnera une idée de la météo du nord de la Côte que nous affronterons très bientôt… La Zab me faisait d’ailleurs remarquer sur #FB que : « Dans Grey’s Anatomy, ils disent qu’à Seattle il pleut tout le temps »….On a revu Nuits blanches à Seattle il y a peu…. et oui, ça se confirme aussi !...Toutes les sources sont bonnes, non ?

Réserver son hébergement, à l’avance ou sur place ? :

Les avis divergent pas mal sur ce point de vue, mais pour avoir mixé les deux solutions, nous n’envisageons plus que la première : pour le choix à l’avance, les tarifs préférentiels, et à l’orée des parcs les hébergements se remplissent très vite, quant à l’intérieur du Parc (souvent gérés par Xanterra) où les chambres sont parfois réservées depuis 1 an à l’avance !!

Ayez le réflexe d’aller sur des sites de réductions ou voucher qui vous feront bénéficier par exemple entre 10 et 15% de réduction sur une ou plusieurs nuits d’Hôtel chez Expedia et consorts, mais aussi sur les sites des hôteliers en direct.

Inscrivez-vous sur un site intermédiaire genre Igraal ou Cashstore pour bénéficier de réductions supplémentaires… Une peau de chagrin me direz-vous, mais à coups de 4% par ci ou par là, sur un voyage entièrement réservé sur le net on peut économiser facilement jusque 100 euros !

Depuis 2005, je réserve la majorité des hébergements sur Expedia.fr : prix identiques voire inférieurs à ceux pratiqués par l’hôtel en direct, outil de visualisation sur une carte très pratique, centrale de réservation et service client réactifs, offres promotionnelles régulières, grand choix d’hôtels dans toutes les catégories pour les Etats-Unis et descriptifs très complets…

Le budget global :

La vie reste globalement chère aux Etats-Unis, et le budget a intérêt à être maîtrisé !

Selon les villes et/ou les états les tarifs d’hébergements sont très variables sur des catégories équivalentes !

Sur un circuit, comptez environ en $ :

  • L’hébergement : une moyenne de 110 $ par nuit (parfois le breakfast est compris, ainsi que le parking…. surtout dans les grandes enseignes de Motel : Best Western, Super 8, Motel 6 etc… même si de qualité très inégale selon les Etats) . C’est déjà un budget sympa, ce qui permet d’alterner le Motel sans style à l’hôtellerie de charme ou design à un autre endroit !
  • L’alimentation : en variant avec des courses au super marché (j’adore faire mes courses dans les grands super marché, c’est propre, et juste énorme !) avec des snacks sortis du sac, des breakfast pantagruéliques dans des petits dinners, des buffets compris dans l’hébergement au motel, des repas au restaurant plus classe ou plus simples dans un dinner ou une pizzeria, on arrive en général à une moyenne de 80 $ par jour pour 2 personnes dans une grande ville à 60$ par jour dans les endroits plus paumés (ça n’a guère varié à vrai dire depuis 2004). Tout en sachant que nous privilégeons le breakfast, voire le brunch et le dîner, le déjeuner restant la plupart du temps sur le pouce.
  • Le carburant : en 2007 , notre budget était de 460 $ pour 15 jours. Le prix du galon (1 gallon = 3,785 litres) est variable selon les états et les villes, pour vous donner une idée : www.roadtripamerica.com (avec un « fuel cost calculator ») ou www.gasbuddy.com ! En moyenne, le gallon avoisine aujourd’hui les 3,15$ … soit 0,83 $ le litre, vous l’aurez compris, ça reste nettement meilleur marché que chez nous ^^.
  • Les entrées dans les Musées, les parcs, et autres activités ne sont pas à négliger . Il nous en aura coûté environ 125 $ en 2007 pour deux, y compris l’achat du National Park Pass (80$) qui permettait l’entrée dans la plupart des parcs. A calculer avant le départ pour juger de son amortissement selon le nombre de parcs à visiter et à s’acheter lors de la première visite. Pour les grandes villes, à noter qu’il existe aussi les City Pass : www.citypass.com. Pour New York la première fois (en 2005), son utilisation  aura été amortie !

La voiture de location :

Pas si anodin, le choix du véhicule outre le budget !

  • Le choix du véhicule. Nous ne cherchons plus…. c’est SUV (4×4) pour l’Ouest Américain, certaines routes n’étant pas carrossées… ça vaut mieux !
  • Où louer ? Par avance ou sur place ? J’ai comparé, et souvent il s’avère que le prix est moins cher en réservant par avance. Dans le cas d’un round trip, les vendeurs : Autosescape et E-bookers se sont avérés très intéressants. En revanche, dans le cas d’un « aller simple », avec les frais d’abandon à rajouter à restitution, je n’ai pas trouvé meilleur marché qu’Alamo en direct.
  • Transmission automatique : il n’y a que ça… de toutes manières c’est mieux…
  • Permis / âge minimum / permis international : les conditions sont à voir auprès du loueur. Nous avions fait des permis internationaux en 2004, mais on ne nous les jamais réclamé. Votre permis français en cours devra être amplement suffisant !
  • Frais d’abandon, l’exception de la boucle Arizona, Utah, Californie, ou dans le cas d’un « round trip », sachez que des frais supplémentaires seront à régler sur place, en $ à la remise du véhicule (dans un autre lieu que celui où vous avez pris en charge le véhicule). Soyez vigilants, d’un loueur à l’autre les frais d’abandon passent de 200 à 500 $ HT (500 $ de frais d’abandon sont les frais communiqués par AutoEscape)  pour le même trajet … Par exemple chez National ce sont des frais fixes de 200$, alors que chez Alamo tout dépend du kilométrage entre le lieu de prise en charge et le lieu de restitution (sans compter les km réels illimités) , par ex. pour un trajet de Seattle à Salt Lake City ça fait 300$ (hors taxes).A noter, chez Alamo, ce sont les champions pour vous ajouter des tonnes d’options (en parlant à 300 à l’heure…), donc refusez et relisez-bien votre contrat !!

Super bol en 2007, la Jeep mise à disposition par Budget à l’aéroport de Denver, l’est également pour un couple avec enfant… Confusion totale chez Budget, nous ne sommes pas pressés, et laissons évidemment le couple avec enfant bénéficier de la Jeep… et attendons ! Pour finalement, nous voir remettre un SUV drôlement plus luxueux … En revanche, nous n’avons encore jamais bénéficié de sur-classement en avion à notre grand regret !

Voilà… Vous imaginez combien cette activité monomaniaque me prend de temps… me conduisant quelque peu à déserter mon blog ! Jour J- 30 avant le départ… mais, je reviendrai forcément avec au moins 10,000 photos et plein de choses à partager ;o)

All photos © TheMarigaZbulle – USA – avril 2007

26 commentaires leave one →
  1. avril 5, 2010 5:15

    Top ce billet! Ca me rappelle tellement de souvenirs… Pfff presque 2 ans déjà depuis mon road trip américain! Vivement le prochain! (sûrement la côte Est cette fois).

    Je n’ai rien à ajouter en tout cas, c’est exactement ces questions là qu’on s’est posé lors de l’organisation.

  2. avril 5, 2010 6:38

    Mais l’incroyable travail que tu fais là !!!! c’est un truc de fou, un véritable road-book !
    Je suis transat et cocotiers mais je suis aussi baroudeur dans l’âme ; )
    Avis aussi c’est pas mal pour louer une bagnole je pense.
    Sinon c’est très important de dire à ceux qui vont faire de la route de ne pas trop s’agiter et vouloir avoir raison face à un flic ; )
    Bravo pour ce post, et bravo pour les photos, ton trip promet ; )

    Ps : comment le sarko vous a foutu la honte aux states ; )

  3. avril 5, 2010 10:21

    Elle est impressionnante la première photo, ça donne le vertige !
    Dis donc, c’est bon à savoir tout ça, et en effet c’est pas donné la vie aux US !

  4. avril 6, 2010 6:52

    Waow, quelle mine de bon tuyaux! Il est drôlement chanceux ton Zok d’avoir une Zokette aussi organisée. Le voyage promet d’être beau…

  5. Sunny Side permalink
    avril 6, 2010 7:22

    T’es « un trésor national » comme disent les japonais !!! Hallucinant ! C’est carrément impressionnant , tu gagnes un temps incroyable à faire tout ce travail, financièrement et énergétiquement … !!! Ah le pied total ce voyage et la première photo promet d’autres découvertes ! Bon t’auras compris je suis fan et j’attends avec impatience ton journal de voyage. J’envoie tout cela à Merlin il va adorer !!!

  6. avril 6, 2010 9:20

    @ Foley : L’Est est top aussi… mais à choisir, c’est vrai que les je préfère l’Ouest, les grands espaces, les terres arides, les canyons, les volcans, la côte Pacifique… ;-)
    Bien que de l’Est nous ne connaissons pour l’instant que la Nouvelle Angleterre septentrionale et NY !! Tant de choses à voir sur ce continent…^^
    Je n’ai pas l’impression d’avoir fait le tour, mais ce sont les choses essentielles qui se posent lors de la préparation du voyage !

    @ M1 : oui, c’est un véritable road-book !!
    AVIS est souvent dans les plus chers, surtout en aller-simple ;-)
    Quant aux flics, bizarrement avec tous les miles que l’on a déjà fait, on a jamais eu de problème… mais il est vrai qu’il vaut mieux lever le pieds, car ils surgissent de nulle part au milieu de nulle part, impressionnant !!
    Les photos sont celles du trip 2007, et là pour une fois, on ne retourne pas aux mêmes endroits…
    Quant à Sarko, ma foi… les américains sont bien trop occupés à se regarder le nombril. La politique extérieure n’intéresse pas grand monde (surtout dans les coins reculés ?) et hormis la politique et les lois de l’Etat, ils ne s’intéressent qu’à d’où tu viens (de préférence Alsace, Coté d’Azur et Châteaux de la » Louairre » si possible), combien tu gagnes, combien tu as payé ton billet d’avion ;-)))

    @ Oriane : je confirme pour le vertige sur la première… ;-)
    Le budget est un budget correct, sans se priver non plus… On peut parvenir à des budgets plus serrés, en choisissant uniquement des Auberges de Jeunesse et des petits motels, voire du camping pour certains secteurs… Idem, pour la restauration et la voiture (en se contentant d’une petite berline)… Encore que, pour l’alimentation, 60$ (moins de 50 euros) pour 2 et par jour, ne soit pas si extraordinaire… mais à comparer à certains pays asiatiques, africains voire indiens… c’est sûre c’est différent !

  7. avril 6, 2010 9:32

    @ Spiruline : Bienvenue ;-) et merci !

    @ Sunny Side : Oui, il est clair que sur place tu gagnes un temps appréciable et cela te permets d’avoir le choix : on fait la ballade truc muche de 2 miles ou s’il fait moche, on va visiter le fort machin… et puis surtout, pas question de passer à côté de certaines choses …
    Il y aura sans doute journal de voyage en effet… mais surtout des tonnes de billets ;-)))
    Si j’ai le temps (d’autant que tout est prêt…) je posterai grosso modo notre trip !

  8. avril 6, 2010 10:07

    Le ciel marine de la dernière photo est dingue!
    Je mets ce précieux billet en favoris, bises.

  9. avril 6, 2010 11:17

    Quel boulot en effet! J’avais bien vu, pour Barcelone que lorsque tu pars en voyage, ce n’est pas à l’aveuglette!
    Merci pour tous ces conseils précieux. Je n’aurais jamais eu l’idée de consulter la météo avant d’aller quelque part ! (bon, c’est vrai que ayant toute ma famille dans l’océan Indien, je ne vais finalement toujours qu’aux mêmes endroits, la moindre visite familiale englouti tous les budgets et empêche d’envisager un possible ailleurs).

    Donc si d’aventure, nous pouvions faire un grand voyage, je sais où j’irai prendre des leçons… Mais ça, je te l’avais déjà dit)

    …Et je comprends maintenant cette phrase mystérieuse de Zabou sur FB à propos de Seattle!!!

  10. avril 6, 2010 2:37

    Ben le seul intérêt que les américains avaient pour la visite de sarko c’était Carla, traitée de d’italienne chaudasse par le NYPost, et aussi le pupitre de sarko, réhaussé de 18 cm, ramené de France ! : )

  11. avril 6, 2010 4:30

    @ Bambi : filtre polarisant ma belle !! Obligée avec un tel ciel…
    Rhooo, je suis en train de me dire que je ne t’ai même pas envoyé un msg depuis Paris !! Quelle manque de savoir vivre ^^ Bref, ma journée a été over bookée… difficile ! Mais la prochaine fois, je fais un détour par Montmartre !!

    @ Isabelle : M’enfin, l’Océan Indien c’est pas mal non plus… ta famille pourrait être dans des endroits moins agréables que celui-ci ;-))

    @ M1 : c’est vrai que j’ai à peine suivi… et puis, sereine hein… on me prends la plupart du temps pour une allemande ^^ :-))) Gute Reise … voilà ce que l’on me dis parfois là bas …

  12. avril 6, 2010 5:12

    Tu as raison, on se plaint toujours…. J’aurais pu être originaire de Sibérie.

  13. avril 6, 2010 6:25

    ah enfin, t’es reviendue ! ce billet est tip top, ça donne envie d’Etats-Unis ;)

  14. avril 6, 2010 8:03

    Ahhh … Une bonne méthode, il n’y a que ça de vrai !!! Bon ben, vous êtes prêts on dirait ?! Et comme tu n’en as pas parlé, je rajoute juste de bien penser à prendre les adaptateurs pour les prises, voire les convertisseurs de tension histoire de pouvoir recharger la batterie de l’appareil photo (entre autre … mais moi, je veux des photos !!!) ;o)))

  15. Audrey permalink
    avril 7, 2010 10:24

    Il a l’air top ce billet ! Je le lis dès que je rentre de mes vacances, je pars dans 22 minutes et je suis pas prêêêête ! (oui moi aussi je me demande ce que je fais ici du coup!)

  16. avril 7, 2010 12:05

    J’ai beaucoup souri en lisant ton post. D’abord, parce que même fin août, tu as besoin d’un polaire à SF. Mon mari a d’ailleurs décrété qu’il ne mettrait plus un pied dans un endroit aussi froid, en vacances. Ensuite, nous aussi, nous préparons notre voyage de la maison et avec l’aide de notre voyagiste, spécialisé dans les States. On échage des dizaines de mails avant la proposition finale sur nos hôtels (changement d’avis car parking démesurément payant dans un certain hôtel, trop loin pour un autre). Et puis, moi aussi j’adore déambuler dans les grandes surface US, pour le plaisir des yeux. Haaaa, toutes ces crasses auxquelles on n’a pas accès! Et enfin, nous avons déjà eu le plaisir de bénéficier à un sur-classement en avion, et même en 2000 à Miami, on nous a « acheté » nos billets; on nous a donné un autre billet pour le lendemain, avec sous en plus (pour payer l’hôtel et la nourriture). Sont fous ces américains!

  17. avril 7, 2010 1:40

    @Isabelle : Bien que la Sibérie ça peut être joli mais froid, oui…;-))

    @ Marie : n’hésites pas ;-) J’ai vu que toi aussi tu étais reviendues !

    @ Catherine : On est presque prêts ;-) Oui, les adaptateurs… pas de problème, on a un stock ! Pour les batteries, jusqu’à présent, même en 15 jours, je n’ai jamais eu besoin de recharger, avec le grip et les piles au cas où… Je crois que l’on a un convertisseur aussi…. D’ailleurs, je suis en train de commencer ma liste pour checker avant le départ ;-)

    @ Audrey : mais que fais-tu encore là ??? Très bonnes vacances à toi !!

    @ Marie : Je crois que pour visiter SF l’idéal est au printemps vers mai… Le Golden Gate bridge sans brouillard c’est top ! L’Eté il y fait vraiment frais…mais l’hiver est doux :-) Le mien de mari m’a fait la réflexion pour ce voyage qui traverses notamment l’état de Washington et s’est demandé si on n’avait pas eu assez de pluie par chez nous ^^
    Donc, nous tout pareil… sauf que j’ai remplacé le voyagiste par le net… et pareil pour les hôtels, on en sélectionne quelques un et après c’est trip advisor et cie pour voir !
    Cool le surclassement en avion !

  18. avril 7, 2010 5:05

    Bravo pour ce billet. C’est un pur concentré d’informations et pius, quand bien même je n’ai pas prévu le moindre voyage dans l’ouest américain, j’ai tout lu avec beaucoup d’intérêt … comme quoi !!!
    PS : la cerise sur la gâteau, les photos sont superbes. Encore merci.

  19. avril 10, 2010 2:22

    Super ce billet , moi qui rêve de découvrir l’ouest des US c’est parfait !! La deuxième photo est sublime..

  20. Litterst permalink
    avril 16, 2010 3:44

    Vraiment super votre site. Nous préparons notre 1er voyage d’un mois aux Etats Unis et nous sommes un peu perdus. On a prévu un trajet assez conséquent et nous aurions bien voulu vous le soumettre par mail pour avoir votre avis.
    Nous galérons aussi pour les hébergements: on part un mois d’août et tous les campings semblent déja complets (Yosemite, Bryce Canyon, Grand Canyon)? Peut on espérer des désistements ou faire du camping sauvage?
    Merci de votre réponse par mail si possible qu »on puisse vous envoyer notre projet d’itinéraire.
    Amicalement.
    Marie et Cyrille

  21. avril 16, 2010 4:57

    @ Lolotte : Merci pour les photos et pour les States, qui sait ?

    @ Narumi : Ahhh… the Wave une sacrée aventure en effet :-)

    @ Marie & Cyrille : Bienvenue :-) Je vous ai répondu par email directement !

  22. civetta permalink
    avril 19, 2010 7:51

    tes photos sont magnifiques, je reviendrai par ici si un jour je pars dans l’Ouest americain!
    tu devrais signaler ton blog à CITIZEUM.COM (si ça n’est deja fait..); c’est super pour les infos voyages

  23. avril 20, 2010 10:17

    @ Civetta : Merci :-)
    Quant à Citizeum, je ne connaissais pas… J’ai été voir les infos sur le Nord Américain, mais pour ma part, je n’ai pas trouvé d’informations pertinentes sur cette destination.

  24. avril 30, 2010 12:30

    De notre côté, nous partons à l’aventure , billets secs et parfois 1 chambre d’hotel à l’arrivée , sans avoir bcp lu les guides, le minimum pour connaitre les sites à ne pas rater. D’ailleurs, c’est souvent au cours du voyage que je prends le temps de les bouquiner …
    Stratégie pas trés payante sur un voyage court mais sur du long , cela nous permet de divaguer et de revoir notre parcours en fonction de ce que les autres routards nous racontent.
    Je me souviens notamment du voyage en Inde ou nous démarrions pas un trek en Himalaya ( reservé quand même ) et ensuite on avait planifié Delhi et Benares. Durant le trek , un lituanien nous en a dissuadé et orienté plutôt vers Calcutta et les états du Nord de l’Inde, moins parcouru par les touristes. Le contact avec les indiens a été effectivement plus faciles, différents.
    Chacun sa méthode ;) …

    Je mets évidemment de côté les Maldives qui était effectivement un voyage planifié et totalement organisé mais il faut bien se reposer parfois !
    biz
    Isa.

  25. avril 30, 2010 1:14

    @ Isa :
    Je conçois parfaitement aussi cette manière très « roots » de voyager ;-) qui me semble tout indiquée effectivement dès que tu passes plus de 3 semaines à un endroit.
    Malgré moi je suis atteinte d’une manie (que nous partageons avec Catherine, et que nous avons appelé le « syndrôme Pinocchio » – rien à voir avec le nez qui s’allonge -) mais il nous est impossible d’aller quelque part sans en avoir étudier la carte ou le plan ….

    Là en l’occurrence pour ce voyage, nos jours sont comptés… 18… et pour voir tout ce que nous avions envie, une ligne très organisée s’est imposée … Par ailleurs, pour les States c’est la façon la plus pratique d’aborder sinon, il y a tant de choses à faire et à voir dans l’Ouest que c’est difficile… Bref, faudrait 3 mois pour faire ça bien ;-) sans compter que les chambres à l’intérieur des parcs sont prises d’assaut, voire 1 an à l’avance pour certains (genre Yellowstone, quand j’ai réservé : plus rien de livre à l’intérieur…) pas grave ! On s’est rabattu sur les hôtels à l’extérieur… Idem pour MOAB (Utha) en 2007, où nous sommes tombés pendant la « semaine de la Jeep » ^^ et là, si j’avais réservé bien avant, nous aurions payé nos nuits drôlement moins cher …

    Bon ton séjour aux Maldives n’est que partie remise !! Profite bien de l’ombre des cocotiers ;-))

Trackbacks

  1. Mon guide voyage en lecture | Vagabondage d'une reveuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :